•  

     

    Coucou, j'avais prévu de vous mettre un autre article,
    mais compte-tenu de certains commentaires sur l'article précédent,
    j'ai décidé plutôt de vous donner quelques précisions sur le millepertuis.

    Non, ce n'est pas une plante piquante du tout sarcastic
    La photo présentée vous a peut-être donné cette impression, mais, comme vous pouvez le constater sur les photos ci-dessous,
    ce n'était vraiment qu'une impression.
    Le millepertuis est une plante magnifique, qui a plein de vertus et qui mérite vraiment d'être connue.
    J'en ai plein mon terrain et d'ailleurs, le nom que j'ai donné à ma maison "Le Trescalan" signifie millepertuis en vieil occitan
    car la première fois que je suis venue sur le terrain, en pleins champs, il était rempli de de cette fleur et tout jaune.
    Trescalan veut dire trois feuilles (en gros) car, effectivement, la feuille du millepertuis se décompose en trois lobes.

     

    Quand les fleurs sèchent, après floraison, elles se recroquevillent, ce qui peut donner l'impression qu'elles sont pointues.
    Les étamines, également, élancées vers le soleil, peuvent donner cette impression de piquant.

    Le millepertuis ne pique pas

     

    Le Millepertuis

    Présent partout au jardin

    Le millepertuis est le plus souvent herbacé mais peut aussi atteindre jusqu’à 10m de haut et être alors considéré comme un petit arbre. Cette plante, connue depuis plusieurs millénaires pour ses vertus médicinales, colore les massifs de ses teintes jaune vif. Certaines variétés de millepertuis peuvent également servir de couvre-sol, être plantées en sous-bois ou encore en bordures. Facile d’entretien, le millepertuis ne craint que la rouille, un champignon qui tache ses feuilles. Les sols secs et calcaires de tous les jardins de France lui assurent un bon développement.

     

    Le millepertuis ne pique pas

    Le millepertuis sauvage

     

     

     

    Le millepertuis se retrouve sous toutes les formes : annuelle, vivace, herbacée, arbuste, arbre. Pour cette raison, il peut facilement s’intégrer à un massif un peu sauvage en association à de la coquelourde des jardins ou encore réveiller le fond vert des conifères rampants. Ses fleurs sont de couleur jaune vif, comme celle d’Hypericum calycinum, composées de cinq pétales et d’un bouquet d’étamines. On retrouve les millepertuis en fleurs de mai à octobre en fonction des variétés assurant ainsi une transition lumineuse entre les saisons. Parfois, les fruits charnus sont utilisés en décoration ou tout du moins restent décoratifs dans un massif. Le beau feuillage vert intense du millepertuis contraste avec la couleur or de sa floraison. La variété ‘Tricolor’ possède un très joli feuillage panaché rose et crème et des branches arquées rougeâtres.

     

    Le millepertuis ne pique pas

    Vu de plus près.

     

    Les sols secs et calcaires correspondent bien au millepertuis. L’idéal étant que le sol soit frais en fin d’été. Une exposition au soleil est à privilégier. Toutefois, certaines espèces, telles que Hypericum maculatum, préfèrent être disposées à l’ombre. Dans de bonnes conditions, le millepertuis peut mesurer de 20cm à 10m pour les arbres les plus grands. La persistance de ses feuilles est fonction du climat : plus il est doux et plus le feuillage sera persistant.

    La robustesse et la rusticité du millepertuis imposent uniquement un rabattage au printemps pour lui donner de la vigueur et corriger son port car il devient vite tapissant. Aucun autre soin particulier n’est à préconiser. Le millepertuis est une plante facile d’entretien.

     

    Un peu d’histoire

    Utilisé depuis plus de 2400 ans sous forme d’huile rouge ou sous forme de bouquet chez les Grecs pour chasser les mauvais esprits, le millepertuis sauvage (Hypericum perforatum) permet de lutter contre les dépressions légères à modérées et les troubles de l’humeur. Toutefois, son application est à limiter avant une exposition au soleil car le millepertuis a une action photosensibilisante.
    De son nom botanique Hypericum perforatum, le millepertuis est ainsi nommé en raison des petites glandes translucides qui donnent à ses feuilles l’impression d’être percées de milliers de petits trous. Le millepertuis est issu d’Europe de l’Est, et plus particulièrement de Bulgarie. On recense aujourd’hui plus de 400 espèces dans le monde entier.

     

    Plante médicinale

    Pour ma part, je réalise de l'huile de millepertuis à peu près tous les deux ans.
    C'est très facile à faire, mais très long car il faut ramasser à la main les fleurs. Puis les trier.
    Enfin, dans une bouteille d'huile d'olive à moitié pleine (en vider la moitié dans une autre bouteille vide et en profiter pour faire deux litres d'huile),
    y insérer un maximum de fleurs jusqu'en haut de la bouteille. Tasser avec un objet long pour que les fleurs pénètrent bien dans l'huile.
    Fermer. Mélanger en retournant la bouteille plusieurs fois. Laisser mariner 3 semaines au soleil dans le jardin ou sur le balcon.
    Filtrer avec un chinois. Et voilà, c'est prêt !
    Moi je l'utilise pour faire mon mélange d'huiles d'assaisonnement et je prépare quelques petites bouteilles pour donner à mes amis
    car elle est utilisée aussi pour lutter contre les coups de soleil et je peux vous dire que c'est rudement efficace, j'ai déjà testé !
    Vous pouvez aussi l'utiliser comme traitement contre la dépression en en prenant une cuillerée à soupe chaque matin.
    Mais si vous l'utilisez en assaisonnement, comme moi, ça fera le même effet.

     

    Le millepertuis ne pique pas

    Voici mon millepertuis rampant : hypericum calycinum, du temps de sa splendeur.
    Attention, c'est une plante très très envahissante. Je vous la recommande pour les talus incultes car il pousse partout,
    mais surtout, évitez d'en mettre dans une rocaille, comme moi, car il va tout vous bouffer !!
    Et impossible de s'en débarrasser car il a des racines traçantes qui, des années après, continuent à pousser !

    Le millepertuis ne pique pas

     

     

    Le millepertuis ne pique pas 

     

    Le millepertuis ne pique pas

     

    Vous constaterez que les fleurs sont beaucoup plus grosses que sur le millepertuis sauvage.
    Elles sont même énormes !

     

     Fleur de l'hypericum calycinum après floraison.

     

     

     

    Le millepertuis ne pique pas


    Sur l'hypericum hidcote, arbustif celui-là, les fleurs sont un peu différentes.

     </td  

     L'hypericum hidcote a de gros problèmes en cas de sécheresse et, chaque année après un printemps pluvieux
    durant lequel il est magnifique et illumine le jardin de son jaune lumineux,
    il se recroqueville en été et ne fleurit plus.

     

    Voilà, vous savez tout ou presque sur le millepertuis.
    Les photos de cet article ont été prises dans mon jardin au fil des années
    avec mes différents appareils.
     

     

    J'aimerais remercier Gilbert qui, grâce à ses codes, m'a permis de réaliser cette page toute seule.
    J'aurais aimé ajouter l'agrandissement des petites vignettes, mais chaque chose en son temps. eek
    Je vous embrasse tous et vous souhaite un bon week-end du 15 août.
    J'espère que vous ne serez pas sur les routes !!

    Cath

    Partager via Gmail Yahoo!

    17 commentaires
  • Coucou mes amis,

    Je vais devoir vous abandonner quelques jours, voire quelques semaines pour cause de "débordement" happy
    En effet, j'ai des commandes à réaliser en ce moment et je n'arrive pas à tout faire.
    Je suis très admirative de ceux et celles qui peuvent cumuler travail, activités et blogs...
    Moi j'avoue que je ne peux pas. arf
    Trier et encadrer les photos puis les insérer, rédiger et présenter l'article (et je ne vous dis même pas les efforts qu'il me faut faire certains jours quand je suis dans mes jours sans !!) et, aussi, visiter vos blogs, lire vos articles (et je lis tout !)
    et répondre aux commentaires, tout cela prend beaucoup de temps et, pour moi, il est difficile de faire, en plus,
    autre chose à côté. J'avoue que je suis limitée et que ma fibromyalgie prend beaucoup de place !!

    Donc, comme là, je vais être débordée, il me faut faire des choix.
    Vous ne me verrez donc pas beaucoup ces prochaines semaines,
    mais vous savez que, même absente, je pense à vous.

    En attendant, je vous laisse avec cet article un peu long que vous pourrez venir voir à loisirs...
    Je passerai juste de temps en temps lire les messages que vous aurez eu la gentillesse de me laisser.
    Je vous embrasse et à très bientôt, donc.
    Cath

     

    Le Pieris Japonica 'Forest Flame'
    ou Andromède du Japon

    Le piéris, communément appelé andromède, est un arbuste de terre de bruyère, de la même famille que les bruyères, pouvant atteindre 3m de haut. Il possède un feuillage aux couleurs vives, qui le rend tout aussi intéressant que sa floraison. Cette dernière, blanche, est précoce et abondante. Cet arbuste demande peu d’entretien. Le piéris préfère les sols acides, légers et humifères. On peut l’utiliser en sous-bois ou en haies mais il trouve également sa place sur la terrasse ou le balcon.

    La floraison et la feuillaison du piéris constituent un bon moyen d’apporter de jolies teintes chatoyantes à son jardin. En effet, ce petit arbuste rustique possède un feuillage persistant brillant dont les couleurs varient du vert au rouge orangé. Arbuste à port érigé et compact, sa durée de vie est moyenne. La précocité et l’abondance de sa floraison forment un autre atout, sans compter sur la présence des pollinisateurs très attirés par les fleurs du piéris. De l’automne à l’hiver, l’inflorescence en boutons est très décorative. Elle s’épanouit ensuite de février à avril sous forme de petits grelots blancs regroupés en panicules terminales.

    Comme vous le voyez sur cette photo, les fleurs en grappe, un peu comme les clochettes du muguet, fleurissent en même temps que les pousses rouges des nouvelles feuilles, ce qui, au printemps, donne vraiment un attrait tout particulier à cet arbuste.
    Pour ma part, le mien a été planté il y a une quinzaine d'années dans mon massif de terre de bruyère au côté des camélias et des rhododendrons (morts, ceux-là, malheureusement).

    Ma terre n'étant pas assez acide, j'ai dû creuser un massif, y mettre un feutre de jardinage puis le remplir de terre de bruyère. Malgré ces conditions particulières, mon pieris se porte comme un charme même s'il n'a jamais pu atteindre les 3m promis sur les fiches de jardinage...

     

     

    Pieris Japonica

    Pieris Japonica

    Pieris Japonica

    Pieris Japonica

    Pieris Japonica

    Pieris Japonica

    Pieris Japonica

    Pieris Japonica

    Pieris Japonica

    Pieris Japonica

    Pieris Japonica

    Pieris Japonica

    Pieris Japonica

    Pieris Japonica

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    9 commentaires
  •  Ceratostigma plumbaginoïde ou plumbago de Chine

    Le Ceratostigma plumbaginoïde est une vivace touffue, rampante. Fin d'été et en automne, sur des tiges rameuses et rougeâtres, se forment de petits bouquets terminaux de fleurs simples, d'un bleu lumineux puis violacé. Les feuilles ovales deviennent rouge intense en automne.

    En 1833, Alexander Andrejewitsch von Bunge la décrit et la place comme espèce type dans le genre qu'il crée à cette occasion.

    En 1842, Christian Ferdinand Friedrich Hochstetter redécrit le genre sous le nom de Valoradia, avec deux espèces africaines. Pierre Edmond Boissier y place cette espèce en 1888 : Valoradia plumbaginoides (Bunge) Boiss..

    Elle compte deux synonymes :

    • Plumbago larpentae Lindl.
    • Valoradia plumbaginoides (Bunge) Boiss.

    Cette espèce est originaire de Chine : Beijing, Henan, Jiangsu, Shanxi, Zhejiang. C'est une espèce rhizomateuse qui colonise les talus ou les rocailles avec une vitesse surprenante. Sa floraison bleu acier en automne éclate sur le feuillage rouge sang qu’il prend en septembre. Une très bonne plante pour les endroits secs et ensoleillés, comme chez moi où il pousse fidèlement depuis une quinzaine d'années dans l'une de mes rocailles et s'étale un peu plus chaque année.

    Conseils de plantation : Exposition au soleil. Sol léger, sec à modérément humide. Rustique, au moins jusqu'à -15°C.
    Feuillage caduc. Port Étalé, rampant.

    Chez moi, elle est placée dans une rocaille très sèche, en plein soleil jusqu'à 15h environ. Je ne l'arrose jamais... son feuillage reste tout l'hiver sauf les hivers vraiment très froid aux alentours de -10% où là, il disparaît. Ses fleurs s'épanouissent de fin août à novembre, voire décembre lorsqu'il fait très doux. C'est une plante idéale. Qui n'a besoin d'aucun entretien sauf un peu de taille à ras une fois de temps en temps (et encore, c'est juste pour un problèmes d'esthétisme et d'entretien global du jardin). Je vous la recommande vraiment !! Les bleus sont assez rares en flore et là, celle-ci est vraiment d'un bleu lumineux magnifique !

    Voici juste la photo d'une fleur. Mais à l'automne, je vous mettrai plus de photos.

     

    Défi entre nous : Ceratostigma

    Partager via Gmail Yahoo!

    18 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique