• Isolation des combles et du toit

    Mes travaux avancent !!


    Cette fois, le menuisier est venu me faire l'isolation des combles et du toit.
    Donc, dans l'ordre, il a enlevé la laine de verre, surélevé et, au besoin,
    réparé toutes les gaines électriques (l'électricien, lui, avait posé les boîtes de dérivation en hauteur),

    vérifié et renforcé l'attache des gaines de la pompe à chaleur, posé des plaques d'osb sur les pignons des façades.

     

    Isolation des combles et du toit

    Isolation des combles et du toit

    Comme vous pouvez le voir, c'est un peu le foutoir avant qu'il porte la laine de verre à la décharge arf

    Ensuite, il a soufflé de la ouate de cellulose sur 40cm (35cm prévus, donc c'est sympa !)

    Pour terminer, il a posé des plaques de fibre de bois sur les fermettes.
    C'est à ce moment-là qu'il a bien voulu prendre les photos que je vous mets ci-dessous,
    car moi je ne pouvais pas monter sur l'échelle pour le faire.

     

    Isolation des combles et du toit

    Comme vous pouvez le constater, ils ont commencé à poser les plaques de fibre de bois sur les fermettes...

     

    Isolation des combles et du toit

    Au centre, on voit l'une des trois boîtes de dérivation des gaines électriques qui ont été surélevées.
    Au milieu on aperçoit, derrière l'ampoule accrochée à une fermette, le puits de lumière qui arrive dans la cuisine.

    Isolation des combles et du toit

     

    Maintenant, on voit la pompe à chaleur avec le départ des gaines et la boîte de commande.
    Tout est recouvert de la ouate de cellulose.
    Sur la droite, le puits de lumière qui arrive sur le toit.

    Isolation des combles et du toit

     

    Là, vous pouvez voir au fond à droite la trappe qui permet d'accéder aux combles par le plafond du bureau.
    Le menuisier l'a renforcé en y ajoutant une plaque de fibre de bois.
    Il a également ajouté des chevrons tout autour pour me permettre d'y poser des planches afin de me faire des "étagères".
    Ainsi je vais pouvoir continuer à y entreposer mes boîtes d'archives.
    Vous pouvez voir aussi la première boîte de dérivation.

    En fait, on ne pose les plaques de fibre de bois que sur une pente du toit. La pente nord.
    Sur l'autre pente, il y a les panneaux solaires et comme c'est au sud, il n'y a pas de vent direct, donc ça craint moins.
    Et financièrement, je n'avais pas les moyens de le faire... peut-être un jour !?

    Isolation des combles et du toit

    Isolation des combles et du toit

    Le puits de lumière et la pompe à chaleur au centre.

    Isolation des combles et du toit

    Isolation des combles et du toit

     

    Et voilà le toit isolé... avec les tuiles remises sur les tasseaux et le pare-pluie agrafé sur les plaques de fibre de bois.

    Isolation des combles et du toit

    Isolation des combles et du toit

    Isolation des combles et du toit

    Il manque encore quelques tuiles qu'il doit venir remettre dès qu'il les aura reçues. Des faîtières et des tuiles de rive.
    Le problème c'est qu'elles ne se fabriquent plus donc il doit les commander et, à chaque fois, ça prend beaucoup de temps.

    Isolation des combles et du toit

     

    Voilà, donc, quand même, il y a du résultat !! Depuis que cette isolation est terminée, j'ai 2° de plus qu'avant dans la maison !! cool
    Ça valait vraiment le coup !!

    « Ensemble Bonnet à pompon et snood Plassard marron et écru en mohairLe bouquet de Mydo »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    1
    Jeudi 26 Novembre 2015 à 06:46

    on se rend vraiment compte du boulot que ça a donné ! mon dieu.. les travaux dès qu'on commence on sait jamais quand ça se termine hein !!!

    je passe te faire un bizou ma belle, dur dur ce matin dormi pas trop mal mais avec la pleine lune un peu énervée .... sacrée lune..

    bon jeudi à toi ma cath et un gros bibi flo.

    2
    Jeudi 26 Novembre 2015 à 12:30

    Bon jour Cath,
    Un sacré boulot que tu as suivi étape par étape.
    En tous cas, tu seras bien isolée pour attaquer les frimas.
    Bisous et bonne journée à toi

    3
    Jeudi 26 Novembre 2015 à 17:26
    Un intéressant reportage.
    J'y apprends que la laine de verre n'est pas éternelle. Que lui est-il arrivé ? Elle était au sol et pas attachée à la charpente.

    Tu peux maintenant marcher sur la ouate de cellulose. Oui, pour rejoindre les étagères pour archivage. On a envie de tout garder.

    Deux degrés de plus, ça va te permettre de réduire les frais.

    Tu as fait de sacrés travaux. Maintenant vient le temps de profiter.

    Amitiés. Yann.
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :