• L'Exochorda

    L'exochorda
     
    Exochorda 1496

    C'est le plus romantique des arbustes de printemps, lorsque ses branches lourdes de fleurs vont jusqu'à frôler le sol. Mais c'est aussi un des plus faciles à vivre : ce romantique-là n'est jamais malade !

    Pour l'exochorda, avoir une bonne terre de jardin, pas trop calcaire, de la place (il aime prendre ses aises) et de la lumière, sont là les conditions sine qua non d'une floraison à vous couper le souffle : des fleurs de 2 à 3 cm de diamètre, blanc pur, serrées tout au long des tiges.
    Ces dernières, droites et fières chez les jeunes exochordas, s'assouplissent avec le temps et s'arquent naturellement.
    Alors, l'exochorda se remarque-t-il de loin, a fortiori s'il est planté au beau milieu de la pelouse ou devant une haie de feuillage sombre d'arbres ou d'arbustes persistants.

     

    Exochorda 1511

    Heureux possesseurs de balcon, sachez que l'Exochorda macrantha 'The Bride' ou l'Exochorda serratifolia 'Snow White' donnent aussi de très bons résultats lorsqu'ils sont plantés dans un bac de 40 cm de côtés, car ils restent assez compacts et ne dépassent guère 1,50 m en tous sens. Amateurs de grand spectacle, offrez-vous E. macrantha, ou E. giraldii, le seul qui soit légèrement parfumé : Ils peuvent atteindre jusqu'à 4 m de haut. Ainsi certains leur trouvent-ils un air dégingandé ! Ceux-là ne savent donc pas qu'on peut les tailler après la floraison, rabattre d'un tiers les tiges les plus grêles, supprimer les plus anciennes et, ainsi, encourager l'apparition de nouvelles tiges plus florifères encore.

     

    Le saviez-vous ?

    C'est de Chine que sont venus les premiers exochordas cela fait un siècle et demi : E. racemosa, l'un des parents de Exochorda macrantha, fut le tout premier introduit en Europe, en 1849, devant E.giraldii, découvert dans le nord-ouest de la Chine en 1890.

    Le nom Exochorda vient des mots grecs exo : externe et chorde : corde, allusion au cordon ombilical que portent les graines et aux fibres qui se forment sur la partie externe du placenta de la graine. 

    Sur le plan botanique le genre Exochorda est proche des Spiraea (spirées), mais les fleurs plus larges et les fruits osseux les distinguent.
     
    Exochorda 1545

     

    L'astuce Maison
    Ne laissez pas votre jeune exochorda mourir de soif. Arrosez-le copieusement les premiers étés et très régulièrement tout le temps s'il est en pot. Enfin gardez-le au frais en paillant le pied d'une couche de compost bien mûr. Une fois adulte, il sait mieux s'en passer.

     

    Exochorda 1542

     

     

    Famille : Rosacées

    Origine : Nord de la Chine, Corée

    Période de floraison :de mars à juin

    Couleur des fleurs : blanc

    Exposition : soleil non brûlant

    Type de sol : de préférence humifère, mais toute bonne terre de jardin bien travaillée lui convient... Mais pour bien fleurir, il lui faut une terre riche.

    Acidité du sol : légèrement acide, mais supporte parfaitement un sol neutre

    Humidité du sol : sol assez frais,

    Utilisation : haie libre, isolé, bac

    Hauteur : 1,50 m en tous sens pour l'Exochorda macrantha (le mien, donc, celui qui est en photo sur cet article)

    Type de plante : arbuste à fleurs

    Type de feuillage : caduc

    Rusticité : supporte jusqu'à -15 °C sans risque

    Plantation, rempotage : automne

    Méthode de multiplication : semis pour les espèces (stratifiées dans du sable jusqu'en mars, puis semées en terrine), cultivars à partir de boutures à talon de 10 à 15 cm de long, réalisées en juillet (hormones obligatoires), marcottage ; le sevrage doit être effectué en automne.

    Taille : une intervention légère après la floraison est recommandée pour éliminer les rameaux en surnombre et bien égaliser la végétation. Coupez d'un tiers les branches les plus anciennes qui ont fleuri, cela encourage l'apparition de nouvelles tiges et évite que l'arbuste ne se dégarnisse de la base. 

     

    Exochorda 1546

    « Punaise ! sur l'AlyssonJacinthe beurre frais »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :