• La 4 chevaux de mon enfance

    Je suis en plein dans les cartons en ce moment donc vraiment pas le temps de venir vous voir... mais je vous avais préparé quelques articles pour vous faire patienter et continuer à partager avec vous, en attendant...

    Lors d'une visite à une amie en maison de repos durant le mois de mars, j'ai eu l'occasion de revoir la voiture de mon enfance.... Mon père avait une 4 chevaux comme celle-ci... il n'y avait que la couleur qui était différente car la sienne était d'une espèce de marron-rouge comme on faisait à l'époque... Ah jusqu'à mon adolescence, on partait tous les étés dans cette voiture !! Que de souvenirs... ma mère prenait la place du passager et moi j'étais couchée à l'arrière... mais comme la voiture était très étroite, j'avais les pieds qui passaient pas la fenêtre !! Nous partions en camping de toile de l'EDF car ma mère y travaillait et nous allions chaque année dans un lieu différent... mais maman emportait, pour notre confort, oreillers et draps et donc, j'avais presque un vrai lit à l'arrière de cette petite voiture... il manquait juste de la largeur mais les pieds dehors en été, y a pire !!  J'avais oublié tout cela mais tout m'est remonté en mémoire en voyant cette Renault dans un état impeccable avec intérieur cuir rouge, s'il vous plaît !! A l'époque on faisait des voitures qui tenaient sacrément la distance !!

     

    La 4 chevaux de mon enfance

    La 4 chevaux de mon enfance

    « Sauvetage d'une mésangeEcharpe tube à carreaux orge et fleurs des champs »
    Partager via Gmail Yahoo!

  • Commentaires

    1
    Samedi 11 Avril 2015 à 18:00

    Tu rentrerais dedans maintenant, tu la trouverais très étroite!

    Ma première voiture a été une Dauphine Renault en 65. Ah nostalgie...

    Bonne soirée et bon dimanche

    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    2
    Dimanche 12 Avril 2015 à 09:51

    ah oui que de souvenirs, moi aussi j'etais derrière, je me mettais en chien de fusil et j'avais aussi un oreiller pour m'allonger ! mais j'aimais bien regarder la route, j'etais trop petite pour aller devant, mais dès que j'ai pu, monter devant, je l'ai fait, j'etais le co-pilote de mémé avec la carte routière et tout et tout , son gps quoi lol.. mais là elle avait une R6  bordeaux , plus grande, et on partait avec en haute savoie !!! qu'avec la 4cv elle ne voulait pas partir trop loin trouvait que ça tenait pas bien la route, le moteur etait à l'arrière je crois... bien.. souvenirs souvenirs...

    j'ai souvenir aussi des petites fenêtres à l'avant qu'on pouvait ouvrir pour faire de l'air sans ouvrir toute la vitre.. sorte de clapet tu te souviens...?

    comme dit michel ça nous ferait bizarre de conduire ce genre d'engin ! on serait sans doute un peu paumé et pour se garer pas de direction assistée !!!

    je ne me souviens pas de la couleur de l'intérieur , je crois vert aussi en cuir je me souviens quand il faisait soleil ça me brûlait les jambes lol je mettais une serviette.. ha que de bons souvenirs avec cette voiture ! ça nous replonge dans l'enfance !!!

    mon gd père avait une 2cv, papa et maman une ami6  quelle horreur cette dernière j'aimais pas du tout, après ont pris une ami8 pareil, je détestais !! mémé a eu après sa R6 , une 4L qu'elle aimait beaucoup !  puis une 2cv, et une daf !!! ensuite elle a pris une R5 elle l'adorait ! elle en a eu 2 du coup !! une a vitesses, et une automatique.. car mon gd père avait du mal avec son pied a passer les vitesses.. pour lui c'etait plus pratique .. toute notre enfance hein ! super ton article ma cath..

    bon allez je m'active car je parle, je parle mais pendant ce temps là mes cheveux sont pas faits !  super beau , soleil aujourd'hui il est revenu, je t'embrasse ma cath et bon dimanche à toi en esperant que tu pourras prendre un peu de repos.. gros bibi flO.

    3
    Jacques
    Dimanche 12 Avril 2015 à 17:04

    Bonjour Catherine,


    Après les dures années de guerre et avec le retour d'une embellie dans les années 50, la 4 CV Renault a marqué son époque. Son acquisition était plus ou moins le signe d'une réussite sociale parmi les classes moyennes ou laborieuses. J'ai vu arriver cette voiture vers l'âge de mes 13 ans. Tu n'avais pas le choix de la couleur, elles étaient toutes de la même couleur, comme celle exposée par Flo ci-dessus. L'intérieur était sobre par rapport aux véhicules de maintenant. Les propriétaires la bichonnaient après chaque sortie. Posséder une voiture était considéré comme un luxe. Maintenant une bagnole est un moyen de locomotion comme un autre. Ils étaient plus ou moins esclaves de leur voiture, de nos jours c'est la voiture qui est notre esclave. Pour monter dans cette 4 CV il ne valait pas être en surcharge pondérale ou mesurer plus d'1,80 m. Sur les longs trajets tu avais le dos en compote. Pour les amoureux en recherche de câlins, bonjours les acropathies mutilantes. Le dimanche, les sorties à la campagne étaient mouvementées. Pour peu que tu transportais en plus de ton épouse, ta belle-mère d'un poids approchant le quintal, le gamin, le labrador, les cannes à pêche, la bouffe...inutile de prendre un auto-stoppeur. Il serait idiot de faire une comparaison avec mon monospace "Picasso" qui assure un certain confort à mes vertèbres et ce genre d'automobile. Pourtant, j'ai eu une Simca 1000, certes un peu plus grande que le 4 CV Renault, mais qui n'était pas d'un grand confort. mais j'avais 23 ans et en pleine forme. Jeune sous-officier, à mon retour d'Algérie, je me suis acheté une Simca "Montléry" pour frimer car j'étais frimeur à l'époque. Que Dieu me pardonne ! Dans les années 70, je me suis acheté une 2 CV d'occasion en seconde voiture. C'est la voiture qui m'a procuré le plus de sensations. Un vrai bonheur, à tel point que j'en ai acheté une autre que j'ai gardé plusieurs années en deuxième voiture. C'était très pratique pour transporter un sac de ciment, des outils, etc...Je ne faisais jamais la vidange, je rajoutais de l'huile uniquement. La vie m'a fait prendre de l'âge, il me reste maintenant des bons et des moins bons souvenirs.


    Bonne journée Catherine et merci pour ton long message. Je t'embrasse affectueusement.


     


     

    4
    Dimanche 12 Avril 2015 à 21:16

    Jacques frimeur ! ptdrrrrr  t'inquiète pas moi j'etais très superficielle, je ne sortais jamais sans être maquillée, ni fait mon brushing, car j'ai les cheveux qui ondulent et j'avais la frange, qui n'etait jamais raide comme je le voulais !!! lol.. j'aimais les marques, j'avais un vuitton, une austin mini special 1100 ! bref la frime un peu hein... briquet dupont et tout le tralala ... maintenant limite je suis en haillons lol.. non j'exagère mais je n'attache plus du tout d'importance à cela, fallait bien que jeunesse se passe hein en plus autant le faire quand on est jeune et beau !!! maintenant je m'en fiche...

    on change hein, nos années nous ont donné du bons sens.. on devient plus humble .. lol..

    bon dimanche soir à tous les deux, jacques et cath, et aux matous !!! miaou sheila bibi flo.

    5
    Lundi 13 Avril 2015 à 20:49

    Que de souvenirs. Elle est trop chou cette petite merveille. Tout ça ne nous rajeuni pas hélas. Mais ton histoire est très sympa, épique de voir passer une voiture avec deux pieds en dehors. Ces véhicules étaient inusables c'est vrai et mon oncle en avait une il y a de ça 60 ans en arrière. C'était à cette époque une curiosité lorsqu'il débarquait dans notre petit village campagnard lui qui venait de la ville de Bâle. Nous aussi nous avons changé avec le temps mais tant que le soleil se lèvera chaque matin, après le coq, estimons nous heureux. Ces jours il est très présent  et le moral remonte les troupes après les mauvais jours de froid. Luis Mariano chantait les violettes alors un bouquet pour toi pour passer une bonne nuit dans le bleu.

    6
    Lundi 13 Avril 2015 à 21:57

    Jacques et flo, tous les deux frimeurs !! sarcastic On en apprend des choses !! Alors moi je n'étais pas du tout superficielle ni frimeuse... Faut dire que j'ai eu mon premier studio à 16ans, âge auquel j'ai commencé à travailler, je me suis mariée à 17ans et j'ai eu mon premier fils à 18, donc ça calme !! je n'ai pas vraiment eu d'adolescence puisque, quand j'étais chez mes parents, mon père étant grabataire atteint d'un cancer, je ne pouvais pas amener d'amis, pas faire de bruit, ni écouter de la musique... la maison était plutôt triste et j'avoue que j'étais plutôt grave à cet âge-là... grave et timide... j'ai bien changé après, bien après... mais je n'ai jamais été frimeuse... même si, je l'avoue, à un moment, j'étais très attirée par un garçon dont j'ai totalement oublié le nom, uniquement parce qu'il avait une triumph décapotable... j'avais 15ans et je faisais partie de la maison des jeunes des Abesses, à montmartre... eh oui, j'étais un titi montmartrois !!

    Pour la 4 chevaux, jacques, celle de mon papa était couleur grenat mais je ne me souviens pas du tout de la couleur de l'intérieur.. par contre, oui, flo, ça devait être en cuir parce que je me souviens que je mettais une serviette sous les fesses quand il m'arrivait de monter à l'arrière dans Paris, car ça brûlait. Et à l'époque, il n'y avait pas de siège enfant ni de ceinture de sécurité et on s’asseyait directement sur le siège !! wink2 C'était la seule 4 chevaux de la rue... mon voisin, lui, avait une DS superbe, et toute la rue était jalonnée de panhards, peugeots diverses... toutes différentes les unes des autres !! Elles étaient plus originales qu'aujourd'hui !! Pour la vitesse, oui, je me souviens que les voitures ne roulaient pas vite à l'époque...

    Flo, tu vas rire, mais quand ma mère a joué et gagné 2 500€ au tiercé (elle a toujours été très joueuse, tu le sais et elle jouait en cachette de mon père), à l'époque,  c'était une sacrée somme, elle a poussé mon père à vendre la 4 chevaux à cause de sa santé (mon père était âgé - il avait 25 ans de plus que ma mère - et déjà malade - son cancer de la prostate avait commencé juste un an après avoir pris sa retraite)

    Zut, faut que je vous laisse... Je reviendrai plus tard... je n'ai que de petits moments de liberté en ce moment, et comme je suis bavarde, pas évident... à plus tard... gros bisous à vous deux.

    Cath

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :