• Il y a deux ans, jour pour jour, dans la nuit du 25 au 26 juillet, ma petite Océane chérie nous quittait, emportée par un cancer fixé sur le nerf sciatique.
    La douleur est toujours là et je pleure toujours en regardant ses photos. Ma petite chérie me manque tellement !!
    Elle est présente en permanence dans mon cœur et je pense à elle chaque jour.

    J'avais envie de partager avec vous quelques unes des photos prises durant
    les quelques années qu'elle a passées avec moi.

    Née en janvier 2001, je l'ai adoptée dans un refuge en octobre 2002 pour tenir compagnie à mon Tao,
    devenu son compagnon et avec lequel elle vivait complètement en osmose.,
    Nous avons partagé dix années d'amour total, dont six avec Tao
    dont nous avons pleuré la mort ensemble en septembre 2008
    puis quatre belles années d'un amour exclusif vivant l'une pour l'autre..

    Merci de tout ce que tu m'as apportée, ma chérie.
    Tu étais un être de lumière qui a éclairé ma vie.

    Je t'aime.

     

    Océane, ma chérie

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    5 commentaires
  • Voici le lien vers un concours où j'ai inscrit Masaï et Bambou. Aujourd'hui, je vous donne le lien vers Masaï. J'aimerais que l'argent gagné puisse être reversé vers d'autres associations comme Adoptions sans frontière ou Les chats oubliés de Carcassonne... Donc il faut voter nombreux !!

    Merci à l'avance à tous ceux qui voudront bien aller voter chaque jour jusqu'à la fin du concours, dans 5 jours...
    Il vous suffit de cliquer sur le lien puis, quand vous êtes sur le site, de voter en suivant les indications...
    Tout est expliqué. Merci à tous.

    http://www.votipets.com/animal-20804-masai.html

     

    Masaï en concours

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    15 commentaires
  • En juillet 2013, Masaï avait 10 mois... en promenade dans le champ du voisin, au bord des tournesols, Masaï a entendu un bruit !! Le voilà à l'affût !

     

     

    Masaï surpris

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    10 commentaires
  • En août 2013, j'avais demandé à mon ami Jean-Marie de venir avec ses chiens pour habituer mes chats à leur présence. Nous voulions faire les choses bien car le but n'était pas de leur imposer, mais de leur montrer en douceur, au contraire, qu'ils pouvaient cohabiter... Bandit et Bounty, habitués aux chats et obéissant bien à leur maître ne présentaient pas de danger, ils étaient calmes et observaient les chats sans agressivité...

    Seuls Coton et Masaï ont accepté de participer à l'expérience, les autres ayant pris leurs pattes à leur cou... A l'époque, les bébés, Bambou, Praline et Taboulé étaient trop petits car ils n'avaient même pas deux mois et étaient restés avec leur maman dans la chatterie, tandis que les ados Pétale et Cassia, eux, avaient préféré s'éclipser !! wink2

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    4 commentaires
  • A l'occasion d'une promenade dans le jardin de mon voisin, en juillet 2013, suivie par quelques uns de mes chats, voici ma petite Coton, faisant sa toilette... qui en profite pour nous faire une risette inattendue !!

    Les chats pendant les travaux : Coton

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    7 commentaires
  • Je vous avais dit que je vous préparerais un portrait de chacun de mes chats, mais le temps me manque... Une nouvelle organisation commence à se mettre en place à la maison et je pense que, à partir de la fin du mois, quand tous les dossiers que j'ai à faire seront (normalement !) terminés, je vais enfin avoir un peu temps à consacrer à mes loisirs dans la journée. Je pourrai donc revenir plus souvent à la fois vous présenter mes photos et aussi passer vous voir plus souvent.

    Pour vous faire patienter, j'ai profité d'une journée ensoleillée de fin avril et de quelques minutes de liberté dans le jardin pour vous prendre en photo mes chats domestiques... Je vous les présente ici...

    Les premiers, Pétale, Masaï, Cassia et Coton, ont pour maman Maninon que certains d'entre vous connaissent...
    Maninon est restée sauvage mais est toujours là... Elle vient manger dans la maison et y dort parfois.

    Tout d'abord, voici Pétale, mon petit clown, le plus ancien de la bande, l'aîné, né au printemps 2012,
    le demi-frère de masaï, Cassia et Coton.

    Mes chats d'amour

     

    Puis voici mon petit Masaï qui joue à cache cache sur les chaises du jardin.
    Lui est né, avec Cassia et Coton, en septembre 2012. Donc à la portée suivante de Maninon.

    Mes chats d'amour

     

    Le beau Cassia, son frère, qui, comme tout félin qui se respecte se promène sur l'herbe coupée, à l'affût d'une proie.

    Mes chats d'amour

     

    Leur sœur à tous les deux, voici ma petite boule de Coton, tout douce.

    Mes chats d'amour

     

    Puis voici les trois chatons de 10 mois, nés le 28 juin 2013 ; d'une portée d'une autre chatte, Duchesse, qui, elle a disparue... enfin, elle revient parfois manger
    mais ne fait que passer. Je ne l'ai revue que deux fois depuis qu'elle m'a abandonné ses petits.

    Tout d'abord, mon petit Bambou, sauvé du Typhus de justesse ! Il pesait encore 600 g à 2 mois !! Après 24h sous perfusion chez le véto.
    Il a bien repris, n'est-ce pas ? Il est beau, là, au milieu des pâquerettes !
    C'est le seul noir (domestique) de la tribu qui reste puisque son frère, Mambo, nous a quittés car lui n'avait survécu au typhus.

    Mes chats d'amour

     

    Puis voici ma gardienne du temple : la belle Praline...
    Praline la tendre (quand elle veut, elle vous fait de ces câlins !! ça vaut le détour !!)
    mais aussi la gardienne de la maison qui empêche tout intrus félin d'entrer sans son autorisation !! sarcastic

    Mes chats d'amour

     

    Enfin, voici Taboulé, leur frère... Tout d'abord nommé Salomé car je l'ai pris pour une fille ! arf
    Renommé Taboulé pour conserver la consonance du nom car il répondait déjà à son nom.
    Ceci dit, il m'arrive encore de l'appeler Salomé...

    Sur la photo, il est avec Masaï. Lui aussi a survécu au typhus, mais mieux que Bambou car il est resté 48h sous perfusion chez le véto.
    Taboulé est assez distant... Ce n'est pas un chat très affectueux bien qu'il se laisse

    facilement embrassé et caressé... Je sais qu'il m'aime par son regard mais il n'est pas démonstratif et est souvent seul.
    Je pense que c'est le fils de mon regretté Petit Nuage qui nous a quitté au printemps 2013 à la suite, semble-t-il, d'un empoisonnement.
    Il a la même robe que lui, comme Pétale, aussi, ils sont silver Tabby et non pas tigrés comme les autres.

    Mes chats d'amour

    Partager via Gmail Yahoo!

    10 commentaires
  • Mon beau Pétale qui a cru se cacher dans l'arrosoir !! wink2

    Un petit intermède bien agréable quand le réflexe de saisir mon appareil photo revient me titiller !!

    C'était il y a déjà plusieurs semaines mais je ne trouve enfin le temps de partager ce moment drôle avec vous que maintenant !!

    Pétale dans l'arrosoir

    Pétale dans l'arrosoir

    Partager via Gmail Yahoo!

    1 commentaire
  • Je ne trouve jamais le temps de passer vous voir mais, hélas, de faire des articles non plus !! Du coup, je vous raconte ma vie et les évènements qui s'y déroulent avec un grand décalage !!J'en suis désolée et j'espère que cela ne vous empêche pas de suivre !

    Le 28 juin, Duchesse, une chatte sauvage qui a trouvé refuge sous mon chalet, a mis au monde quatre petits chatons... pour cela, elle est rentrée dans la maison et s'est installée dans l'un des paniers du placard de la chatterie, pas folle la guêpe !!

    Je vous en avais parlé rapidement par un article et deux photos, mais je voulais vous montrer un peu plus de clichés des p'tits bouts et de leur maman. D'autant qu'entre temps, comme vous le savez, l'épidémie de typhus est passée par là et que l'un d'eux, le petit Mambo, nous a quittés... Petit à petit je vais tenter de vous montrer l'évolution des petits chatons qui ont à présent 3 mois et qui ont eu un début de vie bien difficile avec cette épidémie.. Deux d'entre eux ont dû être mis sous perfusion. Mais, bon, je vous raconterai tout cela par d'autres articles que j'espère avoir le temps de préparer... En attendant je vous laisse découvrir les petits amours et leur maman.

     

    Les bébés de Duchesse

    Les bébés ont deux jours ! Il y a deux noirs (Mambo avec des reflets auburns et Bambou tout noir)
    une tigrée (Praline) et un sylver teddy (Salomé - au départ j'ai cru que c'était une fille !  )

    Les bébés de Duchesse

     

    Les bébés de Duchesse

    Duchesse avec ses bébés qui ont 24 jours. Ils sont nés dans le placard mais à mon goût un peu haut car Duchesse avait eu la bonne idée,
    pour protéger ses petits, d'aller dans les paniers des étagères du haut. Donc, j'ai profité d'une de ses promenades pour déménager
    les petits et les mettre à ras du sol quand ils ont commencé à crapahuter pour sortir du "nid" !
    Duchesse, heureusement, a bien accepté mon changement après un premier moment de panique !!
    Y en a deux qui têtent (Bambou et Salomé) et deux qui dorment(Mambo et Praline)

     

    Les bébés de Duchesse

    Premières sorties pour les petits bouts qui ont à présent 36 jours !!
    Praline est d'ailleurs en balade car il n'y a, dans l'ordre en partant de la gauche, que
    Salomé, Bambou et Mambo qui têtent...
    Duchesse, elle, me surveille du coin de l'oeil !

     

    La prochaine fois... je vous présenterai les chatons un par un !!
    Je vous embrasse... et à très bientôt.

    Partager via Gmail Yahoo!

    10 commentaires
  • Hélas, le virus du typhus félin a eu le dernier mot et mon petit mambo est mort dans la nuit de vendredi à samedi... malgré les perfusions et la lampe chauffante, les vétos l'ont trouvé mort en arrivant le samedi matin, mais, paraît-il depuis peu de temps... il a dû partir au lever du jour... le moment le plus difficile à passer pour les malades. J'ai ramené son petit corps congelé pour l'enterrer à la maison et j'ai vite fait vacciner les trois autres chatons et mon petit Masaï. Malheureusement, pas pu emmener les autres, introuvables au moment du départ. Quant à Cassia, lui, il est malade aussi. Il tousse et respire mal, ce n'est donc pas le moment de le vacciner. Il est sous antibiotiques. Il lui faudra donc attendre d'aller mieux pour être vacciné en espérant qu'il ne l'attrapera pas d'ici là car ce méchant virus, très virulent, s'attaque principalement aux chatons et aux chats malades... Je m'occupe de lui jour et nuit en le gardant dans ma chambre pour lui éviter d'être en contact avec d'autres chats contaminés !! Il me reste donc Pétale et Coton à emmener chez le véto pour leur vaccin. Mais encore faut-il pouvoir les attraper un jour et à une heure où je peux sortir !!

    Pour dire au revoir à mon gentil petit Mambo, je vous mets encore deux photos de lui... Au revoir, petit bout'de zan... je suis triste de te voir partir si jeune alors que tu étais si gentil et si beau !! J'avais choisi de te garder car j'avais eu un gros coup de coeur pour toi... cela ne t'a pas porté chance. Tu as donc rejoint mes amours, embrasse-les de ma part. Je vous aime tous.

    Mon petit Mambo est mort

     

    Mon petit Mambo est mort

    Petit acrobate en train de jouer avec Bambou, ton frère de couleur et de sang...

    Partager via Gmail Yahoo!

    7 commentaires
  • Mon petit Mambo, l'un des deux chatons noirs de Duchesse, nés le 28 juin et qui avaient fêtés leurs 2 mois d'existence mercredi, est tombé brusquement malade ! Déjà mercredi, il n'était pas bien, ne se mélangeait pas aux autres... Hier matin, j'ai remarqué qu'il ne venait pas manger avec les autres, n'allait même pas têter sa maman avec son frère et ses soeurs. Je me suis inquiétée... l'ai cherché, trouvé caché sous les arbustes dans l'après-midi. J'ai essayé de l'attraper mais ne s'est pas laissé approché, ce qui n'était pas son habitude car il est plutôt câlin... Hier soir, j'ai insisté, l'ai cherché et enfin trouvé devant la maison, il ne semblait pas bien. Je l'ai donc pris dans ma main tout doucement et je l'ai installé avec moi sur le canapé, dans un panier de transport. Au bout d'un moment, il s'est mis à vomir jaune mousseux. J'ai pris sa température car il me semblait chauc, il avait 39°3 donc un peu de fièvre, mais pas plus (la température normale d'un chat est entre 38°5 et 39°) ... J'ai appelé le véto, il était 18h45 à peu près et je pensais tomber sur les urgences, mais le cabinet était encore ouvert. J'ai eu le secrétaire médical à qui j'ai expliqué le problème et il m'a dit que ça pouvait attendre ce matin. Dans le doute, je me suis remise sur le canapé avec le téléphone à côté de moi et le numéro d'urgence des vétos... Au bout d'une heure, il a commencé à bouger, il avait soif mais semblait avoir des difficultés à boire dans la soucoupe. Je lui ai donc donné de l'eau avec une pipette et l'ai remis dans la caisse de transport juste à côté de moi... Il s'est endormi, mais, au bout de deux heures, environ, il s'est réveillé, a voulu sortir de la caisse mais a vomi à nouveau. J'ai essayé d'appeler les urgences mais ça sonnait toujours occupé ou un disque me disait que les lignes de mon correspondant étaient toujours occupées !! Finalement, nous avons passé la nuit lui à vomir toutes les deux heures à peu près et moi à lui donner un peu d'eau pour ne pas qu'il se déshydrate, mais il semblait aller mieux ce matin...

    Et puis, le drame, vers 8h (je m'étais levée vers 7h moins le quart pour pouvoir me préparer à l'emmener chez le véto), il a commencé à devenir très somnolent... complètement apathique !! on aurait dit qu'il n'avait plus de forces... et puis il est devenu froid... j'ai pensé qu'il faisait de l'hypothermie... en contradiction avec la veille... je me suis préparée et, à un moment, j'ai même cru qu'il était mort car il ne bougeait plus dans la caisse... mais non, quand je l'ai pris, il était mou, mais il vivait et a bougé... Mais je voyais que son état s'aggravait rapidement. Je me suis donc organisée, j'ai appelé le véto pour le prévenir de mon arrivée et dire que je ne pourrais pas attendre à cause de ma mère seule, j'ai appelé l'association des aides soignantes qui nous en envoie une justement le vendredi pour retarder leur venue... j'ai prévenu maman pour lui dire que je partais chez le véto sans trop lui en dire pour ne pas qu'elle panique...

    Et le résultat est tombé chez le véto : Mambo a le typhus !!!! Il lui a fait le test qui est positif !! Il m'a demandé ce que je voulais faire car ça coûte des sous de le faire soigner... et on n'est pas sûrs du tout du résultat... Normalement, le typhus est mortel, surtout dans l'état où il est !! J'ai dit : on tente le tout pour le tout... Ca peut paraître idiot pour un bébé de deux mois, mais, moi je m'y suis attachée à ce petit bout et je n'ai pas envie de le perdre car il est très attachant, tout doux et tout câlin...  Donc, voilà, Mambo est sous perfusion (imaginez pour trouver la veine sur un tout petit bout qui est grand comme ma main !) et sous lampe spéciale pour faire remonter la température car comme je l'avais diagnostiqué, il est en hypothermie... Le véto m'a dit que la première chose à faire était de faire remonter la température pour le stabiliser. S'il ne remonte pas dans la journée, il est probable qu'il mourra... Vous pouvez imaginer que je suis très triste et que j'espère vraiment qu'il va se battre !!

    Voilà, donc, il est entre la vie et la mort et je ne peux plus rien faire pour lui car j'ai dû le laisser chez le véto... ils doivent le garder tout le week-end... et ça, ça m'embête car il va être tout seul... je verrais, demain, son état... si je peux proposer de le prendre chez moi pour le soigner, au moins, il ne sera pas tout seul pour lutter... A côté de ça, le risque c'est que tous les autres chats de la maison l'attrape !! Donc ça va m'obliger, dans les jours qui viennent, à vacciner tous mes chats domestiques après avoir fait le test, en espérant qu'ils ne soient, au pire, que porteurs sains !! Cette nuit, Cassia était lui aussi malade et a toussé une grande partie de la nuit. Comme il dormait sur mon lit, j'ai pu l'entendre, il avait une respiration sifflante. Le véto m'a donc donné des antibios à lui donner quand il sera rentré parce que, entre temps, cet andouille est parti et qu'il n'était pas là au moment du départ, je n'ai donc pas pu l'emmener... Pour le côté financier de tout ça, ça va pas être évident, mais bon, pour le moment, je croise les doigts pour que mon petit Mambo guérisse et qu'il s'en sorte !! D'autant que Bambou, lui, est celui qui doit être adopté donc si on enlève deux chatons d'un coup à leur maman, elle va les chercher partout !!

    Je vous mets deux photos du petit Mambo pour vous montrer comme il est beau...

     

    Mambo est très malade !

    Là, il avait cinq semaines, c'était début août...  il jouait dans le soleil sous la pergola.

    Mambo est très malade !

    Le voilà à 15 jours, le 16 juillet dernier.

    On pense à lui très fort et on lui envoie tous de très bonnes ondes pour qu'il nous revienne en pleine forme !! Merci pour lui.

    Partager via Gmail Yahoo!

    5 commentaires
  • Je ne vous ai pas encore présenté mon petit masaï même si je vous en ai déjà parlé. J'aimerais à présent vous montrer quelques photos depuis sa naissance. . Pour la petite histoire, voici comment les choses se sont passées : A la mort de mon amour d'Océane, en juillet, Maninon, la chatte sauvage qui tournait autour de la maison depuis un moment et avait déjà mis au monde quatre chatons au mois de mai, s'est installée à la maison. Comme je nourrissais toute la petite famille (à ce moment-là, ils étaient cinq : la maman Maninon et ses quatre chatons que j'avais prénommés Pétale, Petit nuage, César et Rosaly [qui s'est avéré être un mâle !! ]), ils ont commencé à prendre leurs aises, d'autant qu'il n'y avait plus de chiens pour les effrayer (ma pauvre chérie n'arrivait plus à leur courir après, de toute façon, depuis quelques temps déjà !).

    Malgré tout, ils restaient assez sauvages et ne se laissaient  pas caresser, sauf Pétale qui, lui, avait carrément investi la maison, très décidé à y prendre ses marques et me faisait plein de câlins et de ronrons. Pour leur confort, et afin d'éviter aux chatons d'avoir trop chaud dehors,  j'ai commencé à aménager mon entrée en chatterie, posant des paniers à chaque étage de mon grand placard mural, un peu comme un arbre à chat géant !! Ce placard possédant de grandes portes coulissantes, ils étaient tranquilles et les portes et fenêtre ouvertes leur permettaient d'entrer et sortir comme ils voulaient.

    Au mois d'août, j'ai accueilli un petit chien, Flapy, que ceux qui me suivent depuis rmc connaissent. Je dois préciser que je suis famille d'accueil pour les chiens maltraités et battus et que j'avais donc régulièrement des chiens en garde en attendant de leur trouver un adoptant. Or, ce petit chien coursait les chats, ce qui ne simplifiait pas la situation.  J'ai donc dû aménager complètement l'entrée avec des barrières, une chatière donnant dans le placard afin de séparer les gentes canine et féline !!

    J'avais l'intention de faire stériliser Maninon car je n'avais pas envie de me retrouver avec une multitude de chats.. malheureusement, impossible de l'attraper et la présence du chien n'arrangeait rien... Finalement, en septembre, je me suis aperçue qu'elle était grosse et que l'inévitable allait se produire !!

    Le matin du 19 septembre, je découvre dans le grand panier du bas un tout petit bout de chaton... mais pas de maman !! je l'admire de loin, et repars à mes occupations, pensant que la maman va revenir... En fin de matinée, j'entends piailler... la maman n'est toujours pas là et le bébé a faim... je me décide à le prendre et comme je n'ai pas l'intention de le garder, j'essaie de l'euthanasier !! D'abord avec de l'éther (un coton d'éther sur le nez - j'ai appris par la suite que ce n'était pas le bon moyen et que je risquais de lui brûler les poumons !!) puis avec des gouttes de vallium directement à la pipette dans son petit gosier... Après ces deux tentatives, il était toujours vivant !! Et non seulement il était vivant, mais il avait la vie chevillée au corps. A ce moment-là, j'ai décidé qu'il avait gagné le droit de vivre et j'ai commencé à le nourir tout d'abord avec ce que j'avais, du lait de soja... Le soir même, après avoir pris les renseignements nécessaires (c'était mon premier chaton, j'étais néophyte !! ), il avait droit au biberon de lait maternisé et à un panier avec bouillote, horloge pour rappeler le coeur de la maman, thermomètre pour garder la température à 30°, etc !! J'ai tout fait dans les règles, me relevant toutes les trois heures pour le biberon... et la mère, pendant ce temps, ne rentrait pas... Quant au chien flapy, lui, curieusement, il s'était attaché à ce petit être que j'avais pris la peine de lui présenter !!

     

     

    Voici donc mon petit bout d'chou à un jour ! Il n'avait pas encore de nom.

    Masaï : évolution !

     

    Finalement, au bout d'une semaine, sa maman est revenue dans le panier, y déposant deux autres chatons qu'elle avait mis au monde entre temps, sous le chalet... comme elle entendait mon petit masaï miaulait dans son panier quand il avait faim, elle a fini par venir le réclamer... je lui ai donc rendu car je trouvais plus sain pour lui d'être élevé par sa maman. Toutefois, comme les premiers jours il n'arrivait pas à trouver les tétines, il m'a fallu continuer à l'alimenter quelques jours encore... et je le prenais chaque jour pour lui faire des câlins et le garder un peu près de moi pour dormir dans la journée afin qu'il s'habitue et devienne domestique. En fait, au départ, je comptais le faire adopter comme les deux autres chatons de la portée mais je m'y étais tellement attachée qu'il était hors de question de m'en séparer !! Entre temps, mon amie Martine lui avait trouvé un nom : Masaï car il s'était battu comme un petit guerrier pour survivre !!

    En octobre, ma mère de 88 ans tombe et se fêle le col du fémur. Je dois donc la prendre à la maison... je me retrouve avec les huit chats, le chien Flapy qui était toujours là et fuguait tous les jours en sautant par dessus le portail, et ma mère alitée dans la véranda (sans parler de mes propres problèmes de santé, d'autant que j'étais en plein dans le deuil de ma petite océane que j'avais soigné durant plusieurs mois et qui nous avait quittés fin juillet !).

     

     

    Voilà mon petit Masaï à un mois, qui commence à découvrir le monde !

    Masaï, mon petit chaton

     

    Comme je n'arrivais plus à tout gérer, j'ai demandé à rendre le pauvre Flapy à l'association qui me l'avait confié car j'étais dans l'impossibilité de m'occuper de lui et de lui apporter l'amour dont il avait besoin, d'autant qu'il était assez difficile, grognant dès que je le contrariait.. Il m'aurait fallu du temps et de la patience pour lui apprendre à avoir confiance et je ne l'avais pas... je dois avouer que cela a été un déchirement quand j'ai dû le rendre et que j'en ai pleuré toute la soirée. J'ai appris par la suite qu'il avait été adopté donc cela m'a rassurée. Quant aux chatons, à la fin de leur deuxième mois, j'ai dû prendre le relais de leur maman et j'avais donc deux tournées : celle des chatons avec une pâtée spécial chatons et une pour les adultes avec croquettes...

    Pour ma mère, les choses se sont aggravées... elle a commencé à être prise de délires hallucinatoires et se levait toutes les nuits en se baladant dans ma véranda, parlant à des inconnus qu'elle inventait... est-ce pendant l'une de ces nuits ? Toujours est-il qu'un jour elle n'a plus pu marcher ni manger. J'ai appelé le médecin et il s'est aperçu que la fêlure s'était transformé en fracture... Ambulance, service des urgences, opération et prothèse... une dizaine de jours en clinique où j'étais obligée d'aller la voir tous les jours pour la faire manger car elle refusait et les infirmières n'avaient pas le temps de s'en occuper... là-bas aussi, elle avaient de gros délires, pensant qu'on la faisait dormir à la cave ou dans des placards...

     

     

    Pendant ce temps-là, mon petit bout pousse... et le voilà à deux mois, en pleine réflexion.

    Masaï, mon petit chaton

     

    Après la clinique pour l'opération, ma mère a été transférée en clinique de rééducation durant plus d'un mois... là aussi, pour moi, période difficile car obligée de me déplacer un jour sur deux en alternance avec mon fils... les délires s'aggravaient !! Elle confondait la télécommande de la télé avec le téléphone... ne comprenait pourquoi quand elle essayait de m'appeler, ça ne marchait pas... un jour, elle a fait faire mon numéro par une infirmière et m'a appelée en me disant : on me séquestre, viens me chercher !! Donc situation difficile car elle aurait voulu que je sois là sans arrêt, mais, en même temps, quand j'allais la voir, elle ne se souvenait pas m'avoir vue et m'accueillait avec des paroles acerbes : Ah, tiens, tu te rappelles que j'existe !! C'est à ce moment-là qu'elle a commencé à ne plus souvenir que j'étais sa fille.

    A la fin du mois de novembre, l'ergothérapeuthe décide, après visite de la maison de ma mère, qu'il lui est impossible de vivre seule chez elle. Avec un ami, on entame donc les travaux pour aménager ma maison pour un accueil en hospitalisation à domicile avec lit médicalisé dans ma véranda. 

     

    Pendant ce temps, mon petit masaï grandit et devient un beau petit chaton très tendre et très affectueux. Le voilà à trois mois
    en compagnie des statuettes de la véranda où, avec un ami, nous avons aménagé la pièce pour y accueillir ma mère en hospitalisation à domicile.

    Masaï, mon petit chaton

     

    Pendant que mon petit chat exotique (là, sur la photo, on voit bien la tête bien triangulaire du chat exotique) grandit prend de plus en plus de place dans ma vie, je continue les travaux pour aménager aussi la salle de bain afin de remplacer ma grande baignoire par une baignoire à porte et mon meuble lavabo par une vasque basse pour permettre à ma mère de faire une toilette assise. A partir de début décembre, elle s'installe donc chez moi et là commence une vie de dingue entre les démarches pour les différents dossiers d'aide par le conseil général, les caisses de retraite, les visites chez les médecins, spécialistes et recherche de généraliste, ophtalmo, etc. qui s'ajoutent à mes propres dossiers (retraite notamment qui m'a pris un temps fou et beaucoup d'énergie), le temps consacré aux chats (pas assez, malheureusement) pour faire pratiquer la stérilisation sur Maninon, la maman de Masaï et sur sa soeur, la petite Cotonne.

     

     

    Impossible de trouver le temps de prendre des photos durant tous ces mois...  ou bien elles étaient nulles car je les prenais fatiguée, en vitesse... La photo suivante, de mon petit chéri n'est donc prise que plusieurs mois plus tard... quand il avait 8 mois, c'est à dire fin mai.

    L'arrivée de Masaï dans ma vie

     

    C'est devenu un beau chat, petit de taille, mais je pense qu'il ne grandira plus. Peut-être avez-vous remarqué sa queue ? En effet, il a la queue en forme de cric, comme la plupart des siamois... parmi les mâles qui rôdent, il y a un beau chat noir que j'ai nommé Iago qui a, lui aussi, la queue cassée... Peut-être est-ce le père de mon petit bout ? En tout cas, comme vous pouvez le constater, il est vraiment devenu beau... On voit moins son côté exotique avec la tête triangulaire sur les photos.. pourtant, en réalité, il l'a vraiment.

     

    La dernière photo de cet article a été prise à peu près à la même période en mai... Prise en gros plan, il est magnifique !!

    L'arrivée de Masaï dans ma vie

    Voilà, Masaï fait à présent partie intégrante de ma vie... c'est un petit être adorable... mais j'avoue qu'il ne remplit pas complètement ma vie affective, pas plus que Pétale, son demi-frère... Depuis qu'il fait beau, ils ne sont pratiquement plus jamais là, ne venait que pour manger puis repartent courir la campagne. Bien que ces deux-là reviennent chaque jour, que l'un comme l'autre viennent me faire des câlins, des ronrons... et même dormir avec moi les dernières heures du matin pour masaï, j'étais habituée à l'amour des chiens pour qui le maître est tout... qui partage votre vie à chaque instant, vous aime et vous le prouve tout le temps... la différence entre le chat et le chien, c'est que le chien ne vit que pour son maître et à travers lui alors que le chat vit pour lui même s'il aime, lui aussi, son maître. Pour Masaï, je suis sa maman, c'est comme ça qu'il me voit, c'est une évidence mais sa vie de chat veut qu'il soit indépendant surtout que nous vivons en pleins champs.

    Pour ma part, je n'ai toujours pas terminé le deuil de ma petite océane qui a été interrompu par tous ces évènements. Je le reprends seulement maintenant. Mais je pense que quand la douleur sera moins forte, je me tournerais à nouveau vers l'amour canin par l'adoption d'un chien gentil et qui aura besoin de se sentir aimer... un chien adopté dans un refuge... mais la condition, c'est qu'il s'entende bien avec les chats car je ne veux pas perdre l'amour de mon gentil petit Masaï ni celui de Pétale.

    Voilà, je voulais juste raconter l'arrivée de mon petit chaton dans ma vie à ceux qui ne connaissaient pas l'histoire... merci de vos visites et de vos commentaires, malgré mon peu de présence sur les blogs. Comme vous pouvez vous en douter, j'ai peu de temps à consacrer à l'ordi... mais je fais ce que je peux.

    Partager via Gmail Yahoo!

    11 commentaires
  • Dans la nuit du 26 au 27 juillet 2012, à 2h53 du matin, ma petite Océane, être de lumière, déposait son dernier soupir sur mon coeur déchiré.

    A cette heure, à ce jour, la déchirure n'est pas refermée et mes yeux s'emplissent encore de larmes quand je pense à elle et, surtout, que je revois son si beau regard. Mais je ne pouvais laisser passer ce jour ou plutôt cette nuit sans rendre à ce petit être qui a éclairé ma vie durant près de 10 ans un hommage plein d'amour et de tendresse. Elle a rejoint Tao, son compagnon, son complice, qu'elle continue ainsi d'aimer et d'admirer à travers le temps.

    Elle et moi aurions aimer profiter l'une de l'autre encore un peu... mais la maladie en a décidé autrement...

    Tu me manques tellement... je t'aime, ma chérie. Merci pour tout l'amour que tu m'as donné...
    et tout comme Tosca, Khali ou Tao, tu resteras à jamais dans mon coeur et mes pensées.

     

    Océane, mon petit amour

     

     

    J'aimerais ajouter une photo prise par ann lors de sa venue chez moi... je crois que c'était en 2011.
    elle transmet bien l'amour et la complicité qui nous unissait, ma petite chérie Océane et moi.
    Merci pour cette photo, ann. C'était un beau cadeau !

    Océane, mon petit amour

    Partager via Gmail Yahoo!

    5 commentaires
  • Une photo, encore, de mes chats d'amour... Cette fois, c'est le gentil Cassia, frère de Masaï (de la même portée) et mon doux Pétale, demi-frère né de la portée d'avant, qui a été la nounou des bébés et qui est le chasseur du clan, me rapportant régulièrement souris, musaraignes ou lapereaux presque aussi gros que lui !! Comme vous le voyez, là, ils sont couchés dans le panier qui est à côté de mon ordi... Cassia au fond, le tigré et Pétale devant... C'était avant les grandes chaleurs de ces derniers jours car, depuis, ils dorment dehors, sous le chalet ou sous les ifs, là où règnent l'ombre et la fraîcheur !

     

    Cassia et Pétale en mode sieste !

    Partager via Gmail Yahoo!

    8 commentaires
  • Duchesse, la seule femelle sauvage qu'il m'a été impossible d'attraper pour la faire stériliser, a mis bas quatre petits chatons il y a dix jours... Je voulais vous les montrer avant, mais je n'ai pas eu le temps... ils sont donc nés le vendredi 28 juin et sont adorables... La maman me laisse les toucher même si elle grogne dès que je m'approche... je ne peux toujours pas la caresser, mais, par contre, j'ai déjà pu prendre les petits bouts dans mes mains sans qu'elle m'agresse... je ne désespère pas pouvoir la caresser un jour elle aussi... de toute façon, il faudra bien qu'elle passe à la stérilisation car il n'est pas question que je gère des portées tous les 4 mois !! En attendant, je vous laisse admirer les petits chatons... deux noirs, un qui ressemble à Pétale avec des taches comme les écailles de tortue mais en dégradés de gris et un tigré avec de longs poils qui ressemble à sa maman... c'est sûr, Iago, le gros chat noir sauvage est le père des deux noirs, mais pour les autres, allez donc savoir... car, comme vous le savez, il peut y avoir plusieurs pères dans une même portée.. si si... Je vous embrasse tous et vous remercie de vos visites qui me font toujours tellement plaisir. A bientôt.

    Duchesse, la maman

    Les quatre bébés

    Partager via Gmail Yahoo!

    9 commentaires
  • Je vous ai déjà présenté mon adorable Masaï et le doux Pétale... voici cette fois-ci l'une des rares femelles : la petite Coton !! Au départ, je pensais que c'était un mâle, ce qui explique son nom... elle était douce comme une boule de coton. Quand j'ai appris que c'était une femelle, j'ai tout d'abord essayé de féminiser son nom en le transformant en Cotonne... oui, mais, voilà... elle, entre temps, s'était habituée à son nom et ne voulait pas en changer... je suis donc revenue à Coton... ma petite boule de coton... et après tout, qui s'en soucie ? Reconnaissez qu'elle est trognonne, non ? Elle n'a que neuf mois, donc c'est encore un bébé !! C'est la soeur de Masaï et de Cassia que je vous présenterai plus tard.

    Ma petite boule de Coton

    Partager via Gmail Yahoo!

    4 commentaires
  • Après les fleurs, voici mes amours de bêtes... N'ayant plus de chiens à la maison depuis juillet dernier, les chats sauvages qui rôdaient depuis quelques mois se sont invités... Et me voilà donc avec une dizaine de chats dont 5 qui sont devenus totalement domestiques. Dès que j'aurais plus de temps je vous raconterai l'histoire de Masaï, mon petit guerrier et de Pétale, devenu chat d'intérieur par envie... Pour le moment, je vous présente ces deux petits fauves en pleine sieste dans mon atelier...

    Masaï et Pétale en pleine sieste !

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    8 commentaires
  • Océane chausson 13129

     

    Océane chausson 13130

     

    Océane chausson 13132

     

    Océane chausson 13131

     

    Merci Taty Calobra pour ce savoureux chausson en peau de boeuf !!!

    Partager via Gmail Yahoo!

    13 commentaires
  • Océane 13007


    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Tao tête penchée

     

    Deux ans aujourd'hui, jour pour jour, que mon tao nous a quittés... la douleur est toujours là et les larmes dès que je vois les photos... mais je ne pouvais pas laisser passer ce jour sans lui rendre ce petit hommage... les larmes sécheront, tant pis... mais qu'est-ce qu'il me manque !! C'est pas juste !! On devrait pouvoir vivre toute sa vie avec les êtres qu'on aime !!

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Océane 10070

    Partager via Gmail Yahoo!

    2 commentaires
  • Océane neige 9621
    Ma petite puce, ce matin, sur le chemin qui va à la route... la neige s'est tassée depuis hier, ce qui lui permet d'avancer, mais elle en a jusqu'au poitrail !!

    Partager via Gmail Yahoo!

    3 commentaires
  • Océane Neige 8356

    J'y vâ-t-y ? J'y vâ-t-y pas ?

    Océane Neige 8359

    Non, finalement, il fait trop froid, je rentre !!
    Partager via Gmail Yahoo!

    2 commentaires
  • Océane 7707

    Pendant le repas de noël, ma petite biche ne s'en fait pas !!
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Oceane-7303.JPG
    Partager via Gmail Yahoo!

    3 commentaires

  • Malgré l'air suppliant de Douky, Océane ne semble pas d'accord du tout pour partager la méridienne de la terrasse !!
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire

  • D'abord, elle tâte le terrain et me regarde du coin de l'oeil pour voir si elle a le droit !!


    Tranquillisée, elle s'installe !!
    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Et il suit Océane partout !!
    Là, Océane se gratte avec délice le dos contre les branches des if, devant la maison... sous le regard concupiscent de douky qui aimerait bien jouer le rôle des ifs !!

    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • C'est Océane qui parle parce que je viens de lui enlever le lapereau qu'elle avait attrapé juste sous mes yeux... Vous remarquerez à quel point elle est désemparée !! Sous l'oeil compatissant de Douky qui aimerait bien pouvoir la consoler !!



    Elle se lèche les babines en repensant au lapereau qui vient de lui être enlevé !! Pauvre petite puce... elle l'aurait bien mangé, elle, ce lapereau... comme si elle crevait de faim !!


    Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire
  • Partager via Gmail Yahoo!

    votre commentaire