•  

     

    Bonjour à tous.
    Pendant mon dossier d'expertise, j'ai eu aussi une commande.
    Celle d'un bonnet de lutin et de mitaines assorties pour Sarah.
    Donc, quand j'avais terminé le dossier, le soir, je me mettais au tricot...
    Heureusement que ce n'était pas un long pull sarcastic

     

    C'est la première fois que je fais un bonnet de lutin pour adulte... c'était marrant !! he

     

    Voilà, je vous mets les photos.

     

     

    Bonnet et mitaines pour sarah

     

    Bonnet et mitaines pour sarah

    Bonnet et mitaines pour sarah

     

     

     

    Bonnet et mitaines pour sarah

     

    Bonnet et mitaines pour sarah

     

    Bonnet et mitaines pour sarah

     

     

    Je souhaite de bonnes vacances à ceux qui vont l'être à partir de mercredi.
    Je ne reviendrai pas avant, de toute façon.

     

    Moi j'ai retrouvé toutes mes connexions informatiques, ouf !
    Mais il m'a fallu correspondre par chat et par téléphone avec mes fournisseurs d'accès.

     

    Tout était rentré dans l'ordre quand, samedi, en lançant une machine à laver, je me suis retrouvée sans courant !
    En fait ma machine fait sauter le disjoncteur. Le problèmes, c'est que mon cumulus est branché avec le même câble,
    donc je n'ai plus d'eau chaude non plus. Je pense que ça vient d'un problème d'humidité car la pluie est tombée
    durant deux jours et que mes appareils sont dans l'auvent qui est mal isolé.
    Donc j'ai laissé sécher et demain matin je refais une nouvelle tentative car là, j'ai une lessive bloquée dans la machine
    sans compter que je dois aller faire des courses et qu'il me faut quand même me laver..
    Et même si la température est plutôt douce, si j'avais au moins un peu d'eau tiède, ça m'irait bien yes

    Surtout que j'ai un rhume et me laver la tête à l'eau froide, je le sens mal...
    Enfin, bon, j'ai pas trop de chance en ce moment, mais je résiste !! cool

     

    Je vous embrasse tous et vous dis à très bientôt.

    Cath

     

    Bonnet et mitaines pour sarah

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    12 commentaires
  •  

    Coucou, bonjour à tous.
    Aujourd'hui, c'est non seulement mon anniversaire (merci à ceux qui me l'ont souhaité kiss)
    mais c'est aussi la journée des compagnons du miel.

    Un rendez-vous annuel pour rencontrer des apiculteurs et échanger avec eux,
    déguster du miel de nos territoires,
    participer à la sauvegarde des abeilles et de la biodiversité
    en repartant avec un sachet de plantes mellifères à semer.

     

    La journée des compagnons du miel

     

    De nombreuses animations :
    bar à miel avec dégustation à l’aveugle,
    initiation à la vie de la ruche (observation de la reine et des ouvrières, des alvéoles),
    découverte des plantes mellifères,
    élaboration et dégustation de miels,
    quizz pour les enfants, etc…

     

    Un moment fort pour s’immerger au sein des exploitations
    et participer à la sauvegarde des abeilles auprès d’apiculteurs répartis sur différentes régions françaises :
    l’Oise, l’Aveyron, l’Ain, la Champagne et l’Ile de France.

     

    La journée des compagnons du miel

     

    Alors, si vous avez la chance de vivre près de l'une de ces exploitations, n'hésitez pas !

     

    Participez à la 2ème édition de la journée des Compagnons du miel : Samedi 15 octobre 2016 de 14h à 18h30.

     

    Vivez une immersion au sein d’une exploitation

    • Découvrez la vie de la ruche
    • Échangez avec un apiculteur
    • Bar à Miel
    • Gagnez des sachets de plantes mellifères à semer

     

    Pour plus de renseignements, cliquez sur le lien suivant : http://lescompagnonsdumiel.fr/la-journee-du-miel/

     

    En ce qui me concerne, j'ai le plaisir de vous annoncer que tout est rentré dans l'ordre chez moi !!
    J'ai récupéré toutes mes connexions et mon wifi sur l'ordi portable, mais aussi sur ma télé...
    Et, en plus, comme un bonheur n'arrive jamais seul, le soleil est revenu et, de ce fait, le froid s'en est allé...
    du moins pour le moment, alors autant en profiter car nous n'avons que ce week-end, selon la météo,
    ça se gâte à nouveau à partir de lundi... enfin chez nous, dans le sud.
    Mais il fait toujours beau quelque part, n'est-ce pas ? J'espère que ce sera votre cas.

    Je vous embrasse tous. J'essaie d'aller vous voir dès que je peux.
    Comme vous l'avez deviné, j'en ai terminé avec mon dossier d'expertise, ouf !
    Je passerai vous expliquer, comme je l'avais promis, le pourquoi du comment de cette expertise.
    Cela fait partie des articles que je dois vous préparer avec aussi des réponses à certains d'entre vous sur mes créations.

    Voilà, en attendant, je vous souhaite un très bon week-end et du soleil pour tout le monde (enfin pour ceux qui l'aiment sarcastic)

    Cath

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    17 commentaires
  •  

     

    En ce moment, rien ne va plus !!


    Je n'ai toujours pas terminé mon dossier pour l'expert... mais bon, je pense l'avoir terminé demain... cette fois j'y crois !
    Je viens de passer mes journées et parfois même mes nuits à y travailler depuis vendredi dernier !!
    Je souhaite qu'il me reste un peu de neurones pour terminer demain !

     

    Après, nous sommes en pleine révolution des objets connectés !!

     

    Samedi je n'avais plus de son en passant par le décodeur canal+... il m'a fallu tout démonter, virer mon ancien
    graveur de dvd devenu obsolète car n'acceptant pas la hd puis rebrancher le décodeur sur la télé par la prise hdmi,
    brancher la prise d'antenne sur le décodeur puis sur la télé...    le boîtier de la freebox sur l'autre prise hdmi,
    enlever toutes les prises péritel qui n'ont plus aucune utilité !!  Je peux vous dire que ça fait du vide derrière les appareils !!
    Et tout marchait impeccable, j'étais super contente d'avoir tout fait toute seule comme avant ! 

     

    Sauf que là, depuis hier, de nouveau plus de son, mais cette fois en passant par le boîtier de la freebox !!
    Je pense que c'est dû au wifi qui est perdu parce que, là, j'ai cherché partout et j'ai rien trouvé qui débloque !!     Rien ne va plus ! Mais quel est cet insecte ?

     

     Rien ne va plus ! Mais quel est cet insecte ?

     

    Parce que, depuis deux jours, je ne peux plus utiliser mon ordi portable car ma wifi ne fonctionne plus !
    J'ai bien la connexion sur mon ordi fixe dans le bureau, mais ça n'arrive pas jusqu'à mon salon télé.
    Ce qui signifie que je n'ai plus que la télé normale car, bien sûr, tout est branché sur la wifi...
    Donc plus de films canal+, plus de films ni de reportages par la freebox...

    En fait, ça a commencé par plus de connexions du tout, la box éteinte et tout dimanche matin !
    J'ai remis la box en marche, remis mon ordi fixe à la bonne date et j'ai cru que c'était bon.
    Mais quand j'ai ouvert mon ordi portable l'après-midi, une fenêtre s'est ouverte me disant que mon mot de passe wifi avait changé...
    Or j'ai rien changé !! et à partir de là, plus de wifi !!

    J'ai beau taper mon identifiant et mon mot de passe pour me connecter, il me répond que la connexion est réussie,
    quand je vais dans le menu de la freebox sur la télé, il me dit que le wifi est actif, que tout fonctionne...
    sauf que ça fonctionne pas !! Et sur l'ordi fixe, il y a eu des mises à jour que je n'ai pas demandées et des changements
    dans mes programmes ou mon navigateur, firefox...

     

     

    Bref, donc, ça m'énerve et je n'ai pas le temps de m'en occuper tant que je n'ai pas terminé mon dossier d'expertise ! Na !
    En attendant, c'est sûr que vous ne me voyez pas souvent car je n'ai plus accès au portable sur mon canapé et
    comme je passe déjà mes journées sur le fixe pour le dossier, autant vous dire que je n'ai pas très envie
    d'y rester quand j'arrête même, pour vous... J'ai fait quelques efforts pour aller voir quelques uns d'entre vous,
    mais rapidement, sans m'arrêter vraiment... Donc j'ai hâte que tout ça soit réparé !!

     

    Rien ne va plus ! Mais quel est cet insecte ?

     

    En attendant, je vous propose quelques photos de ce drôle d'insecte pris en mai 2016 dans mon jardin.
    Si quelqu'un est capable de me donner son nom, il ou elle aurait ma gratitude éternelle !!

    Notre walter (Vadou) est au Togo en ce moment, mais il nous reste Michel (Micromick) ou Pascale (PascaleMD)
    ou encore mon amie Geneviève, ma gentille beille...

    Donc merci à l'avance à celui ou celle qui trouvera.

    Je vous embrasse tous... même si je ne peux pas venir, je pense à vous tous les jours !! Si si !!
    A bientôt je l'espère..

    Cath 


    Afficher l'image d'origine

     

    Ajout du mercredi 12 octobre :

     

    Merci mille fois à Pascale pour la réponse ! Ce joli petit insecte s'appelle donc un Dorcadion fuligineux
    Drôle de nom et difficile à retenir, mais bon, pour ceux que ça intéresse et pour ceux qui ont de la mémoire... 
    Un grand merci aussi à Michel et à Ghislaine pour leur participation...
    J'ai cliqué sur toutes les images et tous les liens, en vitesse, mais au moins pour voir.

    Une bonne nouvelle : j'ai enfin terminé mon dossier pour l'expert et j'ai envoyé le tout à mon avocate et à l'expert de la maif.
    Voilà une bonne chose de faite !! Je vais enfin pouvoir passer à mon problème de wifi dès demain matin
    car lui n'est toujours pas réglé !! J'étais tellement fatiguée que j'ai fait une longue sieste cet après-midi
    sous la couette de ma méridienne que j'ai remise à cause du froid ! J'ai  16° dans la maison et ça caille !
    J'étais heureusement réchauffée par les chats qui sont venus se couchés tout le long de mes jambes.
    Sur mon fauteuil ce matin, j'ai dû m'enrouler dans un grand plaid en polaire car j'étais frigorifiée...
    J'avais les mains et le nez glacés (bon, j'ai pas les smileys sur mon fixe, mais là, je souris !)
    J'étais prête à mettre la pompe à chaleur en route mais je ne me souviens plus comment ça marche (on ne rigole pas !).
    Je ne l'ai utilisée qu'un hiver et c'était la première fois... donc faut que je retrouve la notice d'emploi (très compliquée, d'ailleurs, je me souviens)
    pour pouvoir avoir chaud !! Ceci dit, ce soir, la pluie s'est mise à tomber et on dirait que ça s'est radouci, du coup...

    Bon, je vous laisse car mon dos me fait souffrir...
    J'aurais bien aimé aller faire les mots du mercredi chez yann... je vais peut-être manger avant...
    Je vous embrasse tous... j'espère à demain avec la wifi !!

    Pétale et Bambou qui viennent d'arriver l'un sur le bureau et l'autre sur mes genoux vous font de gros miaous !!
    Cath

     

     

    Rien ne va plus ! Et quel est cet insecte ?

    Rien ne va plus ! Et quel est cet insecte ?

    Rien ne va plus ! Et quel est cet insecte ?

    Rien ne va plus ! Et quel est cet insecte ?

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    17 commentaires
  •  

    Hier, j'avais plusieurs rendez-vous
    et en fin de journée je suis allée chez mon amie Céline,
    vous savez, la Céline de la veste rayée noire, blanche et grise... wink2

    j'avais également tricoté une veste pour sa petite Louane que je vous avais également présentée.

    Eh bien là, comme son anniversaire est bientôt, le 15 octobre, comme moi,
    j'ai profité de ma visite pour lui apporter un petit bonnet que je lui avais tricoté la semaine dernière.
    Je vous le présente, sur la tête de la petite Louane, avec l'accord de sa maman.

    J'aurais aimé faire de plus jolies photos, avec des fonds plus sympas,
    mais, entre le soleil un peu violent qui nous gênait et la petite Louane qui est une vraie pile électrique,
    c'était pas évident. oops Je tâcherai de faire mieux la prochaine fois.

     

    Le bonnet rose de Louane

    Le bonnet rose de Louane

    Le bonnet rose de Louane

    Le bonnet rose de Louane

     

    J'espère que vous allez bien.
    Aujourd'hui, nous avons enfin eu de la pluie !! et même de gros orages presque toute la journée.
    Le temps a alterné entre grosses averses, pluie fine, grêle, et éclaircies...
    beaucoup de tonnerre et la foudre qui n'est pas tombée très loin.

    Du coup, je n'ai pas osé allumé les ordinateurs donc mon dossier expertise n'a pas avancé !!
    Je m'y remets demain et samedi s'il le faut car je veux absolument l'avoir terminé cette semaine !

    J'ai plein d'articles à partager avec vous et j'ai hâte d'être enfin libre

    En attendant, je vous embrasse tous et je vous souhaite un bon week-end.

    Cath

     

    Le bonnet rose de Louane

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    15 commentaires
  •  

    Comme je n'ai toujours pas terminé mon dossier expertise,
    je manque donc toujours de temps pour vous...
    Alors, pour vous faire patienter et parce que j'ai des centaines de photos en attente à partager avec vous,
    je vous propose ces photos d'un gentil grillon d'une gentille cigale (merci Geneviève et Pascale !) venue prendre quelques leçons de lecture dans mon bureau durant l'été 2009... Il Elle devait croire que je donnais toujours des cours de français et de soutien scolaire !! sarcastic

     

    J'espère que vous allez tous bien. J'ai réussi à aller vous voir tous ou presque.
    Pour les autres, je fais petit à petit.

     

     

    Ici nous n'avons toujours pas de pluie et ça devient dramatique d'autant que le soleil, lui, reste très chaud...
    Nous avons une trentaine de degrés l'après-midi, ce qui continue à dessécher encore plus la terre.

    Je souhaite vraiment qu'il pleuve dans les jours qui viennent non seulement pour la terre,
    mais aussi pour remplir mes cuves grâce auxquelles je peux vivre !!

    Je vous embrasse et je vous dis à très bientôt.

    Cath

    Grillon lecteur

     

    Un petit grillon Une jolie cigale rentrée dans mon bureau en 2009 pour apprendre à lire sarcastic

    Cricket

    Grillon

    Grillon

     

    J'aimerais juste aussi rappeler que cela fait deux ans aujourd'hui que ma maman est partie.
    J'ai une grosse pensée pour elle qui me semble encore très présente parfois.
    Une photo de 2009, la même année que notre criquet cigale cultivée...
    Je suis sûre qu'elle aurait aimé y être associée !  yes

     

    Grillon lecteur

    Partager via Gmail Yahoo!

    15 commentaires
  •  

    Encore une semaine chargée qui m'a empêchée de venir autant que je le voudrais...
    Donc pas d'article durant plusieurs jours, mais tant pis...
    En attendant d'être enfin plus libre, voici encore un article préparé à l'avance
    (heureusement que j'avais prévu, hein !! yes)
    Deux photos d'un bouton de kniphofia pris il y a deux ou trois ans, j'ai oublié.

    En ce moment, pas une seule fleur dans le jardin !! Il est vraiment temps qu'il pleuve
    car là, la terre hurle de sécheresse et souffre !!

    Je vous souhaite à tous un très bon week-end.
    A très bientôt.

    CAth

     

    Le kniphofia ou tritoma en bouton

    Bouton de kniphofia

    Bouton de kniphofia

     

     

    Ajout du dimanche 2 octobre :

     

    Pour ceux que ça intéresse, vous trouverez dans l'un de mes articles précédents

    les photos du Tritoma en fleur ICI

     

    Pour les plus impatients, voici juste une photo : 

     

    Bouton de kniphofia

    Partager via Gmail Yahoo!

    11 commentaires
  •  

    Bonjour à tous.
    Finalement cette journée qui devait être chargée car je devais sortir
    s'avère une journée de liberté donc j'en profite pour finaliser cet article que je vous concoctais depuis quelques jours.
    D'autant que les fleurs sont totalement absentes de mon jardin en ce moment à cause de la sécheresse...
    Ça fait donc du bien d'en voir sur les blogs sarcastic

     

    Le genre Medicago (les luzernes) regroupe de nombreuses espèces de plantes proches des trèfles, appartenant comme eux à la famille des Fabacées (ou Légumineuses). Ce sont des plantes annuelles ou vivaces, le plus souvent herbacées (parfois aussi de petits arbustes comme Medicago arborea), à feuilles trifoliolées, dont plusieurs espèces sont cultivées comme plantes fourragères. La plus connue est la luzerne cultivée (Medicago sativa), mais on trouve, notamment en région méditerranéenne, beaucoup d'autres luzernes.

     

    Elles sont le plus souvent à fleurs jaunes et de petite taille, très proches les unes des autres ; elles se distinguent par la forme de leurs fruits ou de leurs stipules. Les fleurs sont groupées en racèmes à l'apparence de capitules. Les fruits sont des gousses se présentant souvent sous une forme spiralée.

     

    Le nom scientifique du genre n'est pas lié à ses propriétés médicales, mais au fait que, selon Théophraste, la luzerne serait originaire de Médie. Quant au nom vernaculaire, il est emprunté à l'occitan luserna, qui désigne aussi une petite lumière ou le ver luisant, en raison de l'aspect brillant des graines de la plante.

     

     

    Survolez les bandes pour faire apparaître les photos du Medicago arborea de mon jardin.

     

    La luzerne arborescente (Medicago arborea) est un arbrisseau méditerranéen naturalisé sur les rivages français, où elle est fréquemment plantée pour son aspect décoratif (fleurs jaune doré à orangé) et sa floraison précoce. Elle appartient à la famille des Fabacées et, comme toutes les luzernes, possède des feuilles trifoliolées et des inflorescences en racèmes plus ou moins capituliformes. On en connaît deux sous-espèces :

    • subsp. arborea (ici représentée par mes photos), la plus fréquente ;
    • subsp. citrina, à fleurs jaune citron.

     

     

     Je tiens à remercier Gilbert grâce à qui j'ai pu m'amuser un peu pour vous présenter les photos du medicago.
    N'hésitez pas à aller le voir sur son blog Pourquoipas732.  Vous y trouverez plein d'idées originales pour présenter vos articles.
    Il est toujours à votre écoute si vous avez des désirs particuliers, il adore ça !! yes

    (j'avais oublié de le faire sur mon article de la veste de Karine, donc je tiens à le faire également ici).

    Merci, Gilbert, pour tes idées pleines de création et de fantaisie.

     

    Je vous embrasse tous et vous dis à bientôt.
    Certains d'entre vous m'ont dit qu'il y avait un problème de lecture avec le jaune,
    merci de me dire si ça vous le fait toujours... auquel cas, je l'éviterais dorénavant !

    Cath

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    15 commentaires
  •  

    Je profite d'un petit moment de pause que je me suis accordé pour vous déposer
    une photo marrante prise au printemps 2013.
    Les quatre chatons de Duchesse, âgés de 5 semaines, s'amusent à grimper sur le tronc d'un troène dans l'enclos des chats.

    Malheureusement, entre temps,
    une épidémie de typhus  nous a fait perdre le petit mambo à l'âge de deux mois, le petit noir pendu au tronc
    alors que Bambou et Taboulé ont été sauvés in extrémis grâce aux perfusions...
    Je regarde toujours cette photo avec de l'amusement mais aussi une certaine émotion.

     

    Dans l'ordre, à partir du haut, vous avez :

    - Praline, tout mignonne à l'époque, et la seule qui n'a pas attrapé le typhus !
    - Taboulé (tout d'abord nommé Salomé avant de savoir que c'était un garçon) qui ressemble à un ocelot,
    - face à lui, le petit mambo qui n'est plus parmi nous, touché de plein fouet par le typhus à l'âge de 2 mois,
    - et, tout en bas, qui essaie d'attraper son frère, notre petit Bambou, celui qui se gratte tout le temps.

    Les quat'chatons

     

    J'espère que vous allez bien. J'ai pu passer voir déjà quelques uns d'entre vous.
    Je n'ai pas terminé... patience, j'arrive dès que je peux.

    Je vous souhaite un très bon dimanche et vous dis à bientôt.
    Je suis toujours dans mes mails, mon dossier travaux mais aussi en soutien
    auprès d'une famille en difficulté après un accident de voiture...
    Il faut savoir s'entraider, ça fait partie du partage que je revendique toujours !!

    Je vous embrasse tous.
    A très bientôt.

    Cath

    Les quat'chatons

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    19 commentaires
  •  

    Bonjour à tous.

    Toujours pas eu le temps de venir vous voir... ni de vous faire d'article.
    Toujours dans mon dossier d'expertise judiciaire et mes 616 mails à étudier et relire...
    De plus, hier, j'avais rendez-vous à la mairie et j'avais dû préparer un dossier donc prise de tête,
    puis j'ai dû dépanner quelqu'un qui avait besoin de moi
    et qui était en difficulté à la suite d'un accident de la route.


    Mais je me suis trop fatiguée et aujourd'hui, j'ai mal partout.
    Du coup, je décide de faire une pause aujourd'hui dans les mails qui m'épuisent cérébralement....
    Et je vais en profiter pour faire quelques petites visites (pas tout le monde, hélas),
    mais mes visiteurs les plus fidèles, au moins pour vous faire un petit bisou
    et vous remercier de votre fidélité !

    Et je vous propose, en même temps, un article préparé à l'avance
    (en même temps que les fruits du viburnum de l'article précédent wink2).

    Je vous embrasse tous et je vous souhaite une bonne fin d'été
    (c'est quand l'automne, au fait ? arf)

    Cath

     

    Aux 80 ans de ma maman, en 2004, nous nous étions cotisés, ses amis et moi, pour lui acheter un pamplemoussier car elle en rêvait.
    Malheureusement, comme elle n'avait pas la main verte du tout, au bout de quelques années, le pauvre
    pamplemoussier végétait et ne produisait aucun fruit.

    Elle m'a donc demandé de le récupérer, ce que j'ai fait avec de l'aide.
    Je l'ai mis au soleil et, durant quelques années, il m'a donné ses fruits...

    Malheureusement, mes problèmes de santé ne me permettant plus de m'occuper des plantes en pot,
    j'en avais vraiment beaucoup à l'époque,
    j'ai dû le donner à une amie qui continue à le faire fructifier.

    Voici les superbes fruits, bien juteux et fruités qu'il voulait bien m'offrir quand il était à la maison.
    Les photos ont été prises le 24 décembre 2011 !!

     

    Mes pamplemousses

    Mes pamplemousses

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    20 commentaires
  •  

    Bonjour à tous...
    Certains d'entre vous doivent se demander où je suis passée sarcastic
    J'avais bêtement cru pouvoir être enfin libre après avoir terminé la veste de Karine
    présentée dans le précédent article....
    Malheureusement, comme d'habitude, un imprévu prend tout mon temps.
    J'ai reçu la note technique rendue par l'expert judiciaire (un premier rapport en attente du définitif)
    et je suis absolument furieuse car il me rend responsable pour moitié du départ de l'artisan qui m'a laissée tomber.
    J'ai reçu ce courrier par mail lundi soir et je n'ai pas dormi de la nuit, plongeant le nez dans tous mes échanges
    de mail avec l'entrepreneur et les photos pour prouver ce que j'affirmais et qui n'a pas été, semble-t-il, entendu  !
    A 5h du mat dans la nuit de lundi à mardi, j'envoyais à l'avocate les premières preuves...
    et, depuis, je passe toutes mes matinées à parcourir les 616 mails échangés depuis octobre 2013,
    à les éplucher, les trier, imprimer ceux qui m'intéressent, à les relire, surligner les passages importants, etc.
    Impossible de me pencher sur autre chose, je ne pense plus qu'à ça !!
    Depuis, j'ai eu mon avocate au téléphone, le nouveau menuisier est venu me voir...
    Voilà, je suis en plein dedans !!

    Donc, je suis désolée de ne pas être venue vous voir comme promis...
    Je pense que j'en ai encore pour quelques jours...
    Mais quand j'aurai fini, je vous raconterai l'histoire dans son entier !!
    En attendant, parce que je pense à vous tous les jours,
    Je vous édite un petit article préparé durant mes jours de liberté il y a quelques semaines.
    Pour vous faire patienter et vous dire que je ne vous oublie pas.

    Je vous embrasse tous... j'espère que vous allez bien...
    A très bientôt.
    Cath

     

    Fruits du viburnum tinus

     

     

    Photo en décembre 2011 prises sur mon terrain.
    Connaissez-vous le viburnum tinus ? Il s'agit tout simplement du Laurier Tin.
    Un arbuste facile à vivre, qui fleurit en fin d'hiver (souvent l'un des seuls à fleurir à cette époque de l'année) de ravissantes petites fleurs blanches qui laissent la place à des fruits un peu allongés, de couleur noir bleuté comme on le voit sur la photo ci-dessous.
    D'habitude, je vous offre les fleurs... aujourd'hui, voici les fruits !

     

    Fruits inconnus

    Partager via Gmail Yahoo!

    19 commentaires
  •  

    Ceux qui me suivent savent que, depuis quelques semaines, j'avais commencé une nouvelle veste.
    Celle-ci m'avait été commandée par ma copine Karine, la même à qui j'ai déjà tricoté


    - le pull irlandais que vous pouvez voir ICI
    - et la veste noire, visible ICI


    que je vous avais présentés dans des articles précédents
    (pour rappel, les voilà en-dessous)

    Pull irlandais                                                      Veste noire

    Codes veste

     

     

    Codes veste

     

     

    Cette fois-ci, Karine m'a commandé une veste en acrylique (pas de laine)
    toujours en taille XXL, de couleur chocolat.

    Je vous présente donc aujourd'hui le modèle que je lui ai tricoté.

     

    Passez la souris sur les vignettes pour les agrandir

     

    Pour la surprise, je lui ai tricoté, en cadeau, un ensemble bonnet et mitaines avec la torsade.
    J'espère que ça lui fera plaisir...

     

    Codes veste

    Codes veste

     

    Avec cette dernière veste marron pour Karine, j'ai terminé mes commandes.
    Donc, si vous êtes intéressés, si vous souhaitez que je vous tricote une création,n'hésitez pas à me contacter.


    Si vous faites un tour sur ma rubrique "Mes Créations",
    vous pourrez constater que je tricote pour toute la famille : femmes, hommes, enfants.
    Ponchos, pulls, vestes, bonnets, tuniques, snoods, écharpes, ensembles de naissance...
    Je fais également des sacs en "trapilho", des écharpes en tissu, des coussins...

     

    Vous avez aussi la possibilité d'aller visiter ma boutique en ligne sur le lien suivant :
    Les soleils d'Ambre

     

    N'hésitez pas à aller voir dans les articles déjà vendus, c'est là que vous retrouverez
    tout ce que j'ai déjà réalisé et vendu. Je ne refais jamais deux fois le même modèle.
    Chaque création est unique, mais voir ce que j'ai déjà créée peut vous donner des idées.

    Je vous embrasse et vous souhaite un très bon dimanche.
    Je vais essayer de venir vous voir toute cette semaine, petit à petit.
    A très bientôt.

    Cath

     

    Codes veste

     

    PS : dans mes deux prochains articles, normalement,

    - je répondrai à toutes les questions que vous m'avez posées sur mes créations tricot,
    - et je vous raconterai le pourquoi de mon expertise judiciaire et son déroulement.
    Là aussi, cela répondra à certaines de vos questions. sarcastic

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    21 commentaires
  •  

     

    Le dimanche 7 septembre 2008, à 10h du matin, mon tao rendait son dernier souffle dans mes bras.


    Atteint d'une insuffisance rénale grave depuis noël 2007, j'avais réussi à le guérir ou presque.
    Le véto voulait le garder au cabinet le soir de noël sous perfusion... J'ai refusé !!
    J'ai dit : "s'il doit rester sous perfusion, ce sera chez moi, pas à votre cabinet où il serait tout seul !"
    J'ai demandé à une amie infirmière de venir mettre en place le cathéter et de me montrer
    les gestes nécessaires pour l'enlever et le remettre. Et j'ai gardé mon chien sous perfusion à la maison durant 3 jours.
    Enfin, la perfusion durait 2h30/3h par jour... pas 24h sur 24. sarcastic
    J'ai dormi avec lui par terre. Quand il voulait sortir, je portais son arrière train car il n'arrivait pas à marcher, il était trop faible.
    Je lui ai donné à manger à la cuillère, des pâtes avec juste du jus de viande car, en cas d'insuffisance rénale,
    il est interdit de manger des protéines animales... surtout de mauvaise qualité, à cause des toxines.
    En alternant avec des biscuits à la cuiller trempés dans du lait de soja,
    il adorait ça et, surtout, il refusait les croquettes.
    Ma petite Océane me servait d'infirmière... elle m'aidait en l'incitant à manger, c'était adorable wink2

    La semaine suivante, je lai emmené chez le véto qui a represcrit une semaine de perfusion...
    Au bout de cette semaine-là, il allait bien, c'était super !!


    La première semaine de février, rebelote, une nouvelle semaine de perfusion.
    J'avais lu un reportage sur cette maladie où ils disaient qu'on pouvait parfaitement vivre avec une insuffisance rénale
    en faisant parfois des perfusions pour refaire marcher les reins, donc j'y croyais.
    Finalement, en juin il avait repris 12 kg et allait bien... Je vous assure, j'y ai cru à ce moment-là !!


    Malheureusement, en août, une tumeur est apparue sous une patte avant entre les coussinets
    et là, impossible de la faire cicatriser... Je lui mettais des pansements pour lui permettre de marcher quand même, mais,
    au bout d'une quinzaine de jours une deuxième patte, à l'arrière, a été atteinte et il n'arrivait plus à marcher sans boiter
    et donc sans souffrir.

    Et là, j'ai arrêté de le soigner... se voyant immobilisé, il a arrêté, lui aussi, de lutter.
    Il ne mangeait presque plus et il est redevenu faible... En une semaine son état s'est détérioré et je n'ai pas
    tenté de nouvelle perfusion, car, là, j'aurais fait preuve d'acharnement thérapeutique.
    Je l'ai donc laissé partir, la mort dans l'âme. Le samedi, il a commencé à ne plus pouvoir se lever et je lui mettais des couches.
    Un ami est venu m'aider à le porter avec son panier près du canapé car je dormais par terre sur le sol de la véranda depuis le mardi
    et j'étais épuisée. J'ai donc pu passer la dernière nuit, même interrompue, sur le canapé, Tao à côté de moi par terre.
    Océane près de lui, triste de le voir comme ça.


    Le matin, j'ai vu qu'il commençait à partir... à un moment il est entré dans le coma...
    Je l'ai pris dans mes bras, je lui ai parlé... il s'est réveillé, m'a regardé et s'est éteint.
    J'avais ma main sur son coeur et je l'ai senti s'arrêter.

    C'était mon chien d'amour, celui que j'attendais depuis toute petite.
    Je l'avais mis au monde car c'était le fils ma petite Tosca.
    Je l'ai choisi parmi les huit chiots de la portée. Je l'ai aimé tout de suite.
    Il était très proche de moi, à mon écoute à chaque minute.
    Je n'avais pas besoin de parler, tout se passait par les regards...
    Un chien super gentil, intelligent et affectueux.

    Sa mort m'a provoqué des crises de colites hépatiques.
    12 jours après, il a fallu m’hospitaliser d'urgence.
    J'ai souffert pendant 10 jours avant de pouvoir être opérée pour m'enlever la vésicule biliaire.

    J'ai mis 4 ans avant de pouvoir regarder à nouveau ses photos.
    Lui et Océane, sa compagne, étaient mes deux amours.
    Je pense à eux chaque jour.

    Je t'aime mon Tao et tu me manques toujours.

     

    Une pensée pour Tao

    Une pensée pour Tao

    Partager via Gmail Yahoo!

    21 commentaires
  •  

    Pour répondre à la demande de mon amie Geneviève dans son commentaire sur Calypso Rose,
    voici un petit (enfin pas si petit que ça wink2) diaporama sur mon voyage en République Dominicaine en 1996.

    Eh oui, ma beille, je suis effectivement allée aux Carabaïbes yes
    invitée par un amant qui, semble-t-il, avait de bons souvenirs happy

    Il était attaché culturel à l'ambassade de St Domingue, la capitale de l'île (du moins de la partie dominicaine).
    En 1996, il avait prévu de quitter son poste après une dizaine d'années pour rejoindre ses enfants
    qui étaient retournés avec leur mère en métropole au moment de leur divorce.
    Et, avant de quitter l'île, il m'a invité à le rejoindre pour ses 15 derniers jours.
    Il m'a payé l'avion et s'est occupé de moi durant tout le séjour.

    Cette île et ses habitants m'ont tellement plu que j'ai pleuré en repartant !!

    J'ai alterné les dîners avec l'ambassadeur en tenue de soirée
    et les balades avec l'une des professeurs de français, Christiane, qui m'a fait découvrir l'île dans sa réalité...
    Avec toute la pauvreté mais aussi la joie et le rire de ses habitants... leurs sourires, leur gentillesse, leur générosité !

    Nous prenions les mêmes transports que les gens, autocars, mobylettes-taxis, minibus bondés...
    Vous verrez sur les photos, qui, comme vous vous en doutez, sont argentiques et scannées.

    J'avais fait ce diaporama en 2010 pour le blog rmc.
    Je ne me souviens plus de l'accompagnement musical que j'avais choisi, mais il est typiquement dominicain !!

    N'hésitez pas à le regarder en plein écran.

     

    St Domingue est la capitale de la République Dominicaine, une île que les Dominicains partagent avec les Haïtiens à l'Est. Un peu d'histoire sur cette cité où se côtoient le luxe et la misère mais où le sourire est au coin des lèvres de tous les habitants... Pour moi, c'est le paradis sur terre grâce à la gentillesse de ces gens... mais Aznavour l'a bien dit : "la misère est plus facile à vivre au soleil".

     

    L'histoire de Saint Domingue

    Depuis la découverte de St Domingue par Christophe Colomb jusqu'à la route de l'indépendance, pour comprendre "St Do", suivez le guide !

     

    L’Histoire de Saint Domingue
    Quand Christophe Colomb découvre l’île le 5 décembre 1492, le "Conquistador" est tout de suite conquis : les paysages sont somptueux, la terre est riche en fruits aussi inconnus que délicieux (goyave, ananas, banane), les habitants sont accueillants, et surtout ils sont parés de bijoux en or...

    Les indiens Taïnos
    Près d’1 million à l’arrivée des Espagnols, les Taïnos sont l’une des plus brillantes civilisations des Antilles.
    Pêcheurs et agriculteurs émérites (merci pour le maïs, le tabac et le coton) ce sont également de grands artistes.
    Malheureusement, Christophe Colomb et ses successeurs voient surtout en eux une main d’œuvre facile à asservir.
    En moins d’un siècle, les travaux forcés, les massacres et les épidémies importées d’Europe les font disparaître de l’île.

    La colonisation Espagnole
    Quisqueya, la taïna devient "La Hispaniola" (l’île espagnole), la première colonie européenne du Nouveau Monde.
    Fondée sur la côte sud de l’île, la ville de Santo Domingo (qui donnera plus tard son nom à l’île) est alors le siège de la vice-royauté des Amériques Espagnoles.
    Pour exploiter les ressources du pays, ses nouveaux maîtres déportent massivement les esclaves africains, plus « résistants » que les populations locales.
    A partir de 1505, plusieurs centaines de milliers d’entre eux traverseront l’Atlantique pour rejoindre les plantations de canne à sucre et les mines d’or dominicaines.

    La colonisation Française
    A partir du XVIIème siècle, les Espagnols se désengagent progressivement de l’île, attirés par les richesses du Pérou et du Mexique.
    Ils laissent alors le champ libre aux pirates et aux boucaniers Français qui prennent possession de la partie occidentale du pays et fondent la colonie de Saint Domingue, la future Haïti.
    Cette partition est officialisée en 1697 par le traité de Ryswick signé entre la France et l’Espagne.

    La longue marche vers l’indépendance
    En 1791, la révolte des esclaves d’Haïti, menée par Toussaint l’Ouverture fait rapidement tâche d’huile dans la partie orientale.
    Les Espagnols, débordés, cèdent l’ensemble de l’île aux Français.
    Alors qu’Haïti obtient son indépendance en 1804, Saint Domingue commence une longue période d’instabilité.
    Le pays passe des mains des Français aux Espagnols, des Espagnols aux Haïtiens pour devenir indépendant en 1844.
    Après un bref retour à la couronne espagnole, la république Dominicaine obtient définitivement son indépendance en 1865.


    Et la démocratie ?
    Au XXè siècle, l’histoire de Saint Domingue est marquée par l’ingérence des Etats-Unis qui prennent le contrôle économique du pays (comme à Cuba) et la dictature sanglante du général Trujillo de 1930 à 1961.
    Devenu l’un des hommes les plus riches du monde, il est assassiné lors d’un coup d’état militaire.
    Depuis une quinzaine d’année, la République Dominicaine connaît une réelle alternance démocratique entre le Parti socialiste (PRD) et le Parti de la Révolution (pro américain) de l’actuel président Fernandez.  
    Réactualisation de mon article : Le président Fernandez est resté président de 2004 à août 2016. Depuis cette date, c'est Danilo Medina Sánchez qui est président.
     
    Circuler à l’intérieur du pays
    Le bus : Le bus est un moyen de transport répandu et bon marché en République Dominicaine. Et s'il vous prend l'envie de faire pipi durant le trajet, le bus s'arrête pour vous permettre de vous soulager derrière les arbres le long de la route !! (J'y ai assisté !!) Dans les bus, il y a toujours de la musique et tout le monde chante... chacun pour soi... car les gens sont très gais, là bas... Variante des bus, les guaguas (prononcer          « gouagoua ») sont des espèces de minibus, voire parfois de simples camionnettes capables de vous conduire n’importe où. Sans confort et pas toujours bien sécurisé, ce moyen de transport a l’avantage d’être peu cher et surtout folklorique. C'est le meilleur moyen de faire vraiment connaissance avec les gens...

     

    Les taxis

    Il faut distinguer deux types de taxi : les voitures et les moto-taxis (conchos). Dans les deux cas, ces moyens de transport sont plutôt réservés à de petits trajets.
    Attention, certains chauffeurs de taxi (voiture) n’ont pas de compteur, ce qui se traduit souvent par des courses hors de prix.
    Les moto-taxis sont quant à eux vraiment peu chers et ont l’avantage de pouvoir transporter deux personnes en plus du chauffeur. Sensations garanties. Moi, j'ai même pris une mobylette-taxi, dans un petit village !! Il faut aimer le risque !!  
     
       

    Quelques précisions sur les photos du diaporama :

    - C'est une professeur de français de l'alliance française de St Domingue qui a eu la gentillesse de me faire découvrir le pays avec les moyens locaux, au plus près de la population et qui m'a servie de guide. Merci Christiane...

     

    - La Romana est un village du 16°siècle, créé par Charles Bludhom, reconstitué en 1976 par Roberto Coppa inauguré en 1982 en présence de Franck Sinatra et Carlos Santana.

     

    - Le Palais de Trujillo. Ce dictateur était devenu l'un des hommes les plus riches des Caraïbes... Son palais était somptueux : robinets en or, marbres rares un peu partout. Après son assassinat en 1961, le peuple, très pauvre, a tout dévalisé, pillé et s'est approprié tous les objets précieux... juste retour des choses ! Les seuls vestiges de la splendeur passée sont ces magnifiques fresques peintes par les artistes du pays et ces plafonds de toute beauté, bien qu'un peu chargés !!

     

    - La musique : en république dominicaine, la musique, c'est la danse !! avec le merengue qui domine et, depuis les années 90 également le bachata. L'accompagnement musical de ce diaporama est un bachata récupéré à la terrasse d'un café... il faut avoir participé aux karaokés improvisés dans la ville pour comprendre la joie de vivre que donne cette musique !!

     

    - La petite ville d'Igueï... ça s'écrit aussi Higuey... Mais j'ai remarqué qu'il existait plusieurs orthographes et plusieurs dénominations... c'est sans doute dû aux différents passages... car si la langue pratiquée est l'espagnol, il ne faut pas oublier que beaucoup de gens parlent anglais à cause de la proximité des Etats-Unis et Français par l'apport des colonisateurs français et la proximité d'Haïti qui partage l'île, ancienne colonie française. 

     

      Si vous avez d'autres questions, n'hésitez pas à me les poser... Lorsque j'ai quitté cette île merveilleuse, j'ai pleuré et je voulais y revenir dans les semaines qui ont suivi... malheureusement, il n'y avait pas de place pour moi à l'ambassade de France. Mais je regretterais toujours de ne pas y être retournée. J'ai beaucoup pensé à mes amis et au peuple dominicain lors des catastrophes et attentats qu'ils ont dû subir ces dernières années. J'espère qu'ils gardent leur gentillesse et leur sourire, malgré tout. Et si vous-même avez des éclaircissements ou des renseignements à m'apporter, je prends !!    
    Si vous voulez en savoir plus sur l'histoire et les traditions de la république dominicaine, vous pouvez consulter ces sites :

     

    http://www.routard.com/guide/code_dest/republique_dominicaine.htm

     

    http://www.linternaute.com/voyage/republique-dominicaine/

     

    http://cristobal-colon.net/lieux/n_w/St_dom/ville1.htm

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    19 commentaires
  •  

     

    Un coup de coeur musical vu à la télé dernièrement...
    Un rythme comme j'aime, une chanson qui met de bonne humeur...
    une chanteuse charismatique...

    Bref, tout ce que j'aime, donc je vous invite à écouter Calypso rose
    dans la chanson titre de l'album Far from home... produit par Manu chao, excusez du peu ! wink2
    C'est une sacrée référence...

    La reine de la soca et du calypso âgée de 76 ans est une figure emblématique de Trinidad et Tobago,
    un état des Caraïbes situé au nord du Venezuela. Ce sont les îles les plus méridionales des Caraïbes.
    Des lieux où on sait faire la fête !! Je sais, j'y suis allée yes

    Donc en partage, juste un petit moment de bonheur...

    Je vous embrasse.

    A très bientôt.
    Cath

    (N'hésitez pas à le regarder en grand écran, c'est encore mieux !)

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    12 commentaires
  •  

    Coucou, bonne journée à tous.
    Avant de vous parler de mon expertise judiciaire d'hier, qui s'est plutôt bien passée je rassure ceux qui m'ont posé la question,
    je vais laisser mes neurones faire une petite pause bien méritée et, comme c'est plus ou moins partout la sécheresse,
    nous privant des jolies fleurs de nos jardins (chez moi c'est tout jaune partout et tout sec !), en attendant,je vous propose les photos de mon massif de spirées prises en 2009.
    Un article préparé il y a déjà un bon moment mais que je n'avais pas eu le temps de vous mettre.
    C'est donc l'occasion ou jamais...

    Je vous souhaite un bon jeudi et je vous embrasse tous.
    J'essaie de passer vous voir tous aujourd'hui ou ce week-end, car demain vendredi, ce sera courses.
    J'ai encore la veste marron à terminer, mais je n'ai plus que les manches, donc ça ira vite...

    Bon courage à ceux qui reprennent leurs activités professionnelles.

    Cath

     

    Mon massif de Spirées 'shirobana' en 2009.
    Depuis, la pelleteuse est passée par là !!

    Spirée 'shirobana'

    Spirée 'shirobana'

    Spirée 'shirobana'

    Spirée 'shirobana'

    Partager via Gmail Yahoo!

    14 commentaires
  •  

     

    Puisque je suis dans les anniversaires, il se trouve qu'aujourd'hui, mon fils a 40 ans !!
    40 ans, ça se fête !! C'est un évènement !!

    Malheureusement, je ne serais pas avec lui aujourd'hui... comme je ne l'ai pas été pour ses 20 ans ni pour ses 30 ans.
    Cette année, c'est spécial ! Il est loin de moi, sur son voilier, mais je sais qu'il pense à moi.

     

    Bon anniversaire Jean-Christophe

     

    Je te souhaite un très BON ANNIVERSAIRE, mon chéri,
    et si tu passes par ici, laisse-moi un petit commentaire, cela me fera plaisir.
    Je ne partagerai pas cet article sur facebook, cela restera dans l'intimité de ce blog
    où seuls quelques amis ont accès à mes articles. Je sais que c'est ce que tu souhaites.

    Mais comme je suis loin, je ne pouvais pas passer à côté de cette occasion
    de te dire que je t'aime et que tu me manques.

    Je t'ai fait un petit montage juste pour l'occasion, puisque je ne peux même pas t'écrire...
    C'est un peu comme si je t'avais envoyé une carte postale...

    Je t'embrasse tendrement et j'espère que ta vie actuelle te plaît et que tu t'éclates !
    Vogue ton voilier avec tout le bonheur possible près des tiens.

     

    Bon anniversaire Jean-Christophe

    Partager via Gmail Yahoo!

    14 commentaires
  •  

    Hier, le 28 août, ma maman aurait eu 92 ans.
    Elle était née le 28 août 1924.

    Elle nous a quittés le 3 octobre 2014.

    Je comptais mettre une pensée pour elle en fin d'article sur le ronronnement,
    mais, une fois terminé l'article, pas moyen d'y ajouter du texte...
    Ça arrive parfois quand on utilise des codes css...
    Donc, comme il était tard, j'ai laissé tombé mais, voilà, je fais un petit rappel aujourd'hui.
    Maman ne m'en aurait pas voulu.

    Où que tu sois, maman, je te souhaite un très bon anniversaire.

     

    Maman aurait eu 92 ans

    Partager via Gmail Yahoo!

    10 commentaires
  •  

     

     

    Mille et un ronronnements

     

    En réponse à un commentaire de Yann
    sur le ronron des chats, je vous propose aujourd'hui cet article.

    Pour la première partie "Mille et un ronronnements", j'ai pioché dans mes livres sur les chats...

    Pour la deuxième partie : L'origine légendaire du ronron, lui aussi pioché dans l'un de mes livres,
    Je l'avais écrit il y a plusieurs années pour l'un de mes blogs rmc.
    Je n'ai eu qu'à faire un copier-coller du texte et à vous refaire la mise en page
    avec quelques photos de mes chats...

     

    Mille et un ronronnements

     

    Je voulais aussi vous remercier de vos passages même quand je suis plutôt absente de la toile.
    A tous ceux qui m'ont laissé des commentaires, je voudrais dire que, n'ayant pas eu le temps de passer vous voir
    la semaine dernière, je vous ai laissé une réponse sur l'article précédent : Mes chats dans les tournesols.

    Michel (micromick),  Jean-Marc, Christiane (roxan85), Lyly (Rosy),  Roguidine,
    Ghislaine (Euphorbe), Yann, Sylvie (Sylvietoutcourt) et Walter (Vadou)
    la réponse à votre com vous y attend. J'espère que cela ne vous ennuie pas d'aller le lire
    Il vous suffit de cliquer sur le lien qui est en bas de cet article, sur la gauche, juste avant la case des commentaires.

    Je voulais aussi dire à flo que, pour accéder aux derniers articles, ma petite flo,
    il te suffit de cliquer sur la bannière. C'est comme ça sur tous les blogs ekla...

     

    Mille et un ronronnements

     

    Je vous embrasse tous et vous souhaite une bonne semaine.
    Moi je suis très occupée car j'ai ménage total demain lundi, relecture du dossier mardi et visite de l'expert judiciaire mercredi.
    Très importante pour moi !! Je vous en dirai plus après sa visite.
    Vendredi, courses et visite chez le garagiste pour la réparation à faire pour la deuxième visite du contrôle technique !
    Y a toujours un truc à faire !! On n'est jamais tranquille !!

    Enfin, le tricot avance, je vais bientôt pouvoir vous montrer la veste marron !!

    A très bientôt... je viens chez vous dès que je le peux.

    Cath

     

     

     

    Mille et un ronronnements

     

    Mille et un ronronnements

    Le ronronnement est l'apanage des félins.
    Même de grands fauves comme la panthère ou le tigre ronronnent.
    Mais quelle est la signification de ce comportement ?

     

    Le ronronnement, que nous assimilons à une manifestation gratifiante de bien être et d'affection, est certainement le moyen de communication féline qui nous touche le plus.

    Nous avons tous en nous, comme une petite madeleine de Proust, le souvenir d'un chat ronronnant sur nos genoux : une image de pur bonheur ! Des tests ont même montré que le ronron et la caresse faisaient tomber le stress et baisser la tension artérielle.
    De nombreuses études ont été consacrées au mécanisme de ce phénomène si particulier. C'est en  1972 que le mystère a été percé ; on sait à présent qu'il s'agit d'un phénomène aérodynamique lié aux mouvements de l'air dans l'appareil respiratoire.

     

    Mille et un ronronnements

     

     

     

    Un son rassurant

    A l'origine, le ronron est un moyen de communication entre la chatte et ses petits ; le chaton, qui sait ronronner dès son deuxième jour de vie, produit ce son essentiellement lors de la tétée, et sa mère lui répond de la même manière. A l'âge adulte, le ronronnement se raréfie chez les chats errants, mais va se renforcer chez le chat compagnon pour se manifester lors de circonstances le plus souvent agréables pour lui - accueil du maître, caresses, sieste sur les genoux ou même sollicitation de jeu. On a donc tendance à association le ronron au plaisir. Mais comment expliquer alors que des chats ronronnent en situation de peur, chez le vétérinaire par exemple, ou de douleur ?

     

    Mille et un ronronnements

     

    Mille et un ronronnements  Mille et un ronronnements
     

     

    Mille et un ronronnements

     

    Une façon d'attirer l'attention

    Le ronronnement est en fait le résultat d'une stimulation émotionnelle intense, qu'elle soit agréable ou non. Il traduit un état de dépendance du chat vis-à-vis de sa mère tout d'abord puis, en extrapolant, à l'égard de l'interlocuteur qui en prend soin (propriétaire, vétérinaire). Il a une fonction sécurisante et peut devenir, chez le chat d'appartement à huis clos avec son maître, un moyen de communication privilégié, d'autant que l'humain a tendance à renforcer ce murmure gratifiant par du contact ou des caresses. Cela dit, il y a des tempéraments ronronneurs et d'autres qui le sont moins. A chacun son ronron !

     

     Mille et un ronronnements

     

     

     

    "Le ronron, mystérieux privilège du félin, rumeur d'usine lointaine, bourdonnement de coléoptère prisonnier,
    moulin délicat dont le sommeil profond arrête la meule".

    Colette, La Maison de Claudine.

     

    Mille et un ronronnements

     

     

     

    L'origine légendaire du ronron

     

    Une princesse fut un jour condamnée, pour sauver son amant, à une tâche surhumaine : filer dix milles écheveaux de lin en trente jours. Elle demanda alors à ses trois chats de l'aider. Ceux-ci se mirent à l'ouvrage. Travaillant sans relâche, ils achevèrent cette tâche dans les délais. Pour les récompenser, la princesse, qui était aussi une fée, leur donna la faculté d'imiter le bruit du rouet qu'ils avaient manié si efficacement. C'est depuis lors que les chats ronronnent !

    Outre les légendes relatant ses origines, il existe nombreuses légendes qui reflètent la perception que l'homme a de notre petit félin.


    Une légende russe raconte qu'un chien et un chat montent la garde au paradis. Or voici que Lucifer essaie d'y entrer sous l'apparence d'une souris. Le chien la laisse entrer tandis que le chat se jette sur elle…

    Les musulmans y vont aussi de leurs histoires. L'une d'elle raconte que si le chat retombe sur ses pattes, il le doit au prophète Mahomet ! Semble-t-il que le grand prophète, ne voulant pas déranger le sommeil de sa petite chatte Muezza, déchira la manche de sa tunique. Muezza lui fit plein de câlins pour le remercier et ému, Mahomet lui accorda, ainsi qu'à ses descendants, le don de toujours retomber sur ses pattes !  Il existe bien d'autres légendes dans les contes des Mille et Une nuits et paraît-il que le nom "Tabby" dériverait d'un quartier de Baghdâd nommé Attabi, réputé pour ses soies rayées.

    Une autre histoire nous apprend pourquoi, en Chine et au Japon, le chat ne figure pas parmi les animaux du zodiaque. Toutes le bêtes étaient réunies autour de la dépouille de Bouddha. Le chat tua alors un rat qui léchait l'huile d'une lampe. Pour avoir commis un tel crime, tuer un être vivant, le chat fut exclu du zodiaque.

    Toutefois, il faut dire que les légendes orientales ont plutôt tendance à mettre le chat sur un piédestal. Dans ces histoires, le chat côtoie ceux qui gouvernent, est le compagnon des plus grands et a souvent mission de sauver les hommes du fléau que représentent les rongeurs.

    Dans de nombreux pays, ce rôle de protecteur a donné naissance à des rites liés à la terre et à la fécondité. Le chat associé aux bonnes récoltes a inspiré plusieurs rites agraires. C'est ainsi qu'en Égypte, les fermiers mettaient des jattes de lait à la disposition des matous. Dans d'autres pays, on interdisait aux enfants de jouer dans le champs de blé de peur de chasser le chat "bienfaisant". En Suisse, quiconque tuait un chat devait payer une amende en céréales. On déversait sur le cadavre de l'animal, suspendu par la queue, du blé provenant du champ du coupable jusqu'à ce que l'extrémité de la dite queue fut recouverte !

    Ainsi, quelle que soit l'origine des légendes, le chat est aux côtés de l'homme, ami indispensable quand il n'est pas diabolisé !!

     

    Mille et un ronronnements

     

    Survolez les petites vignettes pour les agrandir

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    15 commentaires
  •  

     

    Pas le temps de vous faire de nouvel article, donc je vous mets celui-ci,
    préparé en même temps que celui sur les tournesols de mon voisin.

    Quand je me balade autour de mon terrain, la plupart du temps, mes chats m'accompagnent.
    J'évite d'aller trop loin à cause des chiens errants ou de ceux des gens qui se promènent.
    Mais là, lorsque j'ai pris des photos dans le champ du voisin, bien sûr, j'ai mes fidèles qui me suivent wink2

     

    Voici donc, par ordre d'apparition :

     

    Bambou (qui se gratte toujours, le pauvre petit père)

    Mes chats dans les tournesols

     

    Pétale qui guette  sarcastic

    Mes chats dans les tournesols

    et Masaï qui se roule dans la terre oh sous l'oeil de Pétale

    Mes chats dans les tournesols

    Et les deux à l'affût des bruits inquiétants !!

    Mes chats dans les tournesols

     

    Je vous souhaite un très bon week-end à tous, si possible un peu moins chaud.
    Je vous embrasse.

    Cath

    Mes chats dans les tournesols

    Partager via Gmail Yahoo!

    28 commentaires
  •  

    En réaction à un article édité par Ghislaine-Euphorbe sur un rosier magnifique
    nommé Ghislaine de Féligonde, je vous propose ces quelques photos.
    J'ai eu ce rosier grimpant durant plusieurs années sur ma façade nord.
    Malheureusement, lors du déplacement d'une cuve, l'agriculteur qui a eu la gentillesse de m'aider
    avec son tracteur m'a bousillé tous les rosiers de cette façade.

    C'était un rosier grimpant qui avait des branches de plus de 3m qui couvraient toute ma pergola,
    au-dessus du massif de plantes de terre de bruyère.
    Ce rosier était un rêve : jamais malade, toujours fleuri (il est remontant) du printemps à la fin de l'automne,
    au parfum délicat, il commençait à fleurir jaune orangé et les fleurs, en s'épanouissant, devenaient plus blanches.
    Il avait donc à la fois les boutons jaune orangé et les grandes roses blanches en même temps...
    Je vous le dis : un rêve !!

    Me suis promis, dès que les travaux seront terminés, de m'en racheter un pied
    pour ombrer à nouveau mon massif qu'il me faudra aussi renouveler, d'ailleurs.

     

    Pour la petite histoire et pour répondre à Ghislaine-euphorbe,
    je voulais aussi préciser que j'avais connu Ghislaine de Féligonde.
    Ma mère a été sa dame de compagnie durant plusieurs mois, peut-être même un an/ un an et demi.
    Elle habitait sur place, dans une annexe (il me semble que c'était la maison du gardien)
    et Ghislaine de Féligonde avait accepté qu'elle prenne mon fils aîné pour le garder quelques mois. J'allais donc régulièrement les voir.
    Ghislaine de Féligonde vivait chichement dans les pièces du bas du château
    car n'avait pas les moyens d'entretenir ni de chauffer l'ensemble du château.
    J'ai appris par l'article de notre Ghislaine que Mme de Féligonde est décédée en 1996.
    Moi je l'ai connue entre 1974 et 1976, donc ça fait un bail !!
    Elle était déjà handicapée et se déplaçait très difficilement.
    La petite-fille de la photo (allez voir l'article de notre ghislaine) était devenue une grosse dame impotente.
    Très gentille et douce, elle savait être très ferme quand elle le voulait.
    On sentait que c'était une femme à poigne !
    Elle avait deux filles Alix et une deuxième dont j'ai oublié le prénom (je l'ai quelque part) et un fils qui s'occupait le week-end du vignoble.
    Ils travaillaient tous à Paris. Ils avaient vendu toutes les terres autour du château à l'époque,
    il ne restait qu'une partie du vignoble qui leur permettait d'avoir une petite rentrée supplémentaire.
    Je les ai tous rencontrés à des occasions diverses mais seule Alix était assez souvent présente.

    Je dois avoir, quelque part, des photos prises au château, de Martial jouant dans la mare au canard...
    Il faudrait que je les retrouve. Mes souvenirs sont très vagues, je l'avoue car je n'y allais pas souvent.
    Et puis j'avais pas mal de soucis à cette époque, c'est pourquoi j'avais demandé à ma mère de garder mon fils.
    Si maman avait été encore en vie et en état de s'en souvenir, j'aurais pu vous donner plus de détails.

     

    Pour la présentation, j'aurais pu faire plus original mais les codes css prennent du temps et, du temps, j'en ai pas...
    J'ai une semaine très chargée car je dois préparer la visite de l'expert judiciaire qui vient le 31
    et terminer la veste marron de Karine... donc, tant pis, je vous mets les photos telles quelles...
    Je me rattraperai en septembre !!

    En attendant, je vous embrasse et vous souhaite une très bonne semaine.
    Cath

     

    Rosier façade nord

    Mon Rosier façade nord : un Ghislaine de Féligonde

    Mon Rosier façade nord : un Ghislaine de Féligonde

    Mon Rosier façade nord : un Ghislaine de Féligonde

    Mon Rosier façade nord : un Ghislaine de Féligonde

    Mon Rosier façade nord : un Ghislaine de Féligonde

    Partager via Gmail Yahoo!

    16 commentaires
  •  

    Ajout du dimanche 21 août. 

    La réponse nous a finalement été donnée par notre ami Walter, que vous connaissez sous le pseudo de Vadou
    c'est une
    Steatoda triangulosa, la Malmignatte des maisons est une espèce d'araignées aranéomorphes de la famille des Theridiidae.
    nous dit wilkipédia.

     

    Merci Walter, tu restes notre expert maison !!

     

    Mais je voudrais aussi remercier mon amie Geneviève, ma beille,
    (qui n'a pas de blog mais qui est l'une de mes plus vieilles amies sur internet)
    pour ses recherches. Avec le temps, elle est devenue experte aussi...
    Elle m'avait proposé la xysticus cristatus qui est aussi très proche !!

    Et, si vous avez la curiosité d'aller voir sur google, vous verrez à quel point on peut s'y tromper.

    Je vous embrasse tous et je vous souhaite un bon dimanche.
    Cath

    *****************

     

    Après le très long article sur les chats et la littérature dont vous avez pu profiter toute la semaine,

    et parce que, toujours dans mon tricotage pour la veste marron de Karine...
    en attendant de vous proposer de nouvelles photos et de nouveaux articles,
    je partage juste avec vous cette petite araignée que je vous avais préparée il y a déjà plusieurs semaines...

    J'espère que nos experts pourront nous dire, malgré le peu de netteté des photos et la petitesse de l'araignée
    s'il s'agit bien d'une napoléon. J'en ai de bien meilleures mais pas le temps de vous les y mettre.

    Je vous souhaite un bon vendredi et je vous embrasse.
    A très bientôt.

     

    Une petite araignée minuscule... On dirait une araignée napoléon...
    Qu'en pensent nos experts ?

     

    Araignée

    Araignée

    Partager via Gmail Yahoo!

    33 commentaires
  •  

    En réponse à l'invitation de Jean-Marc   de faire remonter un ancien article,

    j'ai choisi celui sur les chats et les écrivains, qui reprend le sujet de ses deux derniers articles.
    Ne le cherchez pourtant pas dans mes archives sur ce blog.
    En effet, j'avais écris celui-ci et bien d'autres sur l'un de mes blogs rmc qui ont disparu un beau jour.
    Heureusement, j'avais gardé tous les textes que j'avais copiés dans un fichier word.
    Mais, bien sûr, je n'avais pas gardé les illustrations et la mise en page.
    Je vais donc reprendre à zéro cet article en gardant le texte d'origine.

    Merci Jean-Marc, pour cette bonne initiative, lancée par Les chats du Maquis, si j'ai bien compris.

    N'hésitez pas à participer au quizz en deux parties de jean-marc,
    que vous soyez amoureux des chats...... ou pas ! wink2
    Voici le lien direct :

    Quiz de l’été : les chats dans la littérature - Première partie

     

     

    ***************

     

    Les chats et la littérature

     

    Les chats et la littérature

     

    "Les chatons sont si souples que quand le train avant joue avec le train arrière, on croirait qu'ils sont deux"
    "Ils ne découvrent que leur queue leur appartient que lorsqu'on marche dessus"
    écrivait le philosophe américain Henry Thoreau.

     

    La plupart des chats sont joueurs et affectueux, mais ils restent toujours indépendants.
    C'est probablement cette forme de caractère qui explique la place qu'ils occupent dans la littérature.

     

    Et c'est elle que Chaucer a voulu exprimer en écrivant :

    "Prenez un chat, rassasiez-le de bon lait crémeux
    Et de viande tendre, offrez-lui une couche de soie
    Et montrez-lui la souris qui court au pied du mur,
    Tout gavé qu'il soit de viande et de lait
    Et de toutes les friandises de la maison,
    Il a toujours assez faim pour croquer une souris."

     


    Le chat figure dans beaucoup de contes pour enfants.

     


    Tout le monde se souvient du Chat botté de Perrault,

     Les chats et la littérature

     

    Les chats et la littérature

    Les chats et la littérature

     


    du Chat de Chester à l'ineffable sourire d'Alice au pays des merveilles,

     

    Les chats et la littérature

     


    et du Chat qui s'en va tout seul des Histoires comme ça de Rudyard Kipling.

     

    Les chats et la littérature

     

     

     

    Les chats se font des amis partout et ce trait de caractère a servi de base à bien des contes, des chansons,
    tels que le poème sans queue ni tête d'Edward Lear,  Minette et le hibou,

     

    Les chats et la littérature

     


    ou même des films comme l'Incroyable Randonnée de Sheila Burnford, tourné par Walt Disney.

    Les chats et la littérature

     

     

    Depuis le début du XIX° siècle, où la fin de la chasse aux sorcières a permis au chat de retrouver sa vogue d'antan,
    la littérature enfantine a fait une grosse consommation de chats.
    Tous les propriétaires de chats connaissent bien leur tempérament indépendant
    et cet individualisme stimule l'imagination des auteurs de contes pour enfants.


    Dans les fabliaux du Moyen Age, tel le Roman de Renart ou plus près de nous, chez la Fontaine,
    on le considère avec un mélange de respect et de crainte.


    Pour Baudelaire, par sa sensualité, son mystère, son élégance, son regard, le chat rappelle la femme.

     

    Les chats et la littérature

     

     

     

    Chat - auteur


    Les chats ont passionné les plus grands auteurs.
    Mallarmé, Ernest Hemingway, Confucius, Charles Dickens, Jean Cocteau, Victor Hugo, Edgar Poe, Émile Zola.

     

    Ernest Hemingway
     Les chats et la littérature

     

    Les chats et la littérature

     

    Dans sa maison à Key West, Hemingway hébergeait beaucoup de chats (certaines sources font état d'une centaine!)
    dont beaucoup étaient polydactyles, c'est à dire pourvus de 6 doigts ou plus (le chat "normal" n'en a que 4 auxquels il faut ajouter un ergot)
    Son goût pour ce type de chat était tel, qu'aujourd'hui, en argot un "Hemingway cat" désigne un chat de ce type.
    Quelque temps après sa mort, sa maison a été transformée en un musée qui se visite  et abrite les descendants des chats du départ.
    Ils seraient encore environ une soixantaine, dont la moitié qui possède cette anomalie génétique, très fréquente sur le côte Est des États-Unis.

     

     

     

    Charles Dickens à gauche                                                         et Edgar Poe à droite
    Les chats et la littérature 

     

    Les chats et la littérature

     

     

    Jean Cocteau
     Les chats et la littérature

     

    Les chats et la littérature

     

    Les chats et la littérature

     

     

    Émile Zola
     Les chats et la littérature

     

    Les chats et la littérature

    Les chats et la littérature

     

    Les chats et la littérature

     

     

    Georges Sand (peinte, ici, à 11 ans) prenait son petit déjeuner dans la même assiette que Minou.

    Les chats et la littérature

     


    De nombreux écrivains ont rendu hommage à leurs félins.
    Entre autres Théophile Gautier,
    Alexandre Dumas qui fonda une Ligue pour la défense des félins avec Guy de Maupassant,
    Céline, Anatole France et Charles Baudelaire.

     

    Théophile Gautier "croqué" par Nadar

     Les chats et la littérature

     

    Théophile Gautier eut pour compagnons Madame Théophile, Sérapita, Eponine.
    Il a écrit dans Ménagerie intime :
    « On dirait que les chats devinent l’idée qui descend du cerveau au bec de la plume et que,
    allongeant la patte, ils voudraient la saisir au passage
    ».

     

    Les chats et la littérature

     

     

     

     

    Louis-Ferdinand Céline et Bébert, son chat                                                                             
     Les chats et la littérature

     

    Les chats et la littérature

     

    Les chats et la littérature

     

     


    Charles Baudelaire (1821-1867) poète français proche des romantiques qui annonce le symbolisme par la puissance suggestive de ses vers.
    Bien connu pour ses poèmes parlant ou évoquant des chats. Avait-il un chat pour compagnon qui l’aurait inspiré ?

     Les chats et la littérature

     

    Les chats et la littérature

     

    "Viens, mon beau chat, sur mon coeur amoureux ;
    Retiens les griffes de ta patte,
    Et laisse-moi plonger dans tes beaux yeux,
    Mêlés de métal et d'agate.

    Lorsque mes doigts caressent à loisir
    Ta tête et ton dos élastique,
    Et que ma main s'enivre du plaisir
    De palper ton corps électrique,

    Je vois ma femme en esprit. Son regard,
    Comme le tien, aimable bête
    Profond et froid, coupe et fend comme un dard,

    Et, des pieds jusques à la tête,
    Un air subtil, un dangereux parfum
    Nagent autour de son corps brun."

    Charles Baudelaire

     

     


    Taine Hippolyte (1828-1893) critique, philosophe et historien français.
    Pour Taine, l’homme est une « animal d’espèce supérieure ».

     


    Colette fut l’une des grandes amies des chats dans le monde des Lettres.
    Sa mère lui avait donné le surnom de « Minet-Chéri ».
    Elle a souvent été prise en photo avec des chats, dans la rue, dans son jardin, à sa table de travail.
    Colette a toujours été entourée de chats, de Saint-Sauveur-en-Puisaye à Paris (Palais Royal).
    Ils l’ont inspirée et elle a parlé d’eux dans Claudine à l‘école ou Dialogues de bêtes.
    Dans Dialogues des Bêtes, elle rapporte des conversations entre un Angora gris Kiki-la-doucette et un Bulldog appelé Toby-chien.
    Elle eut dans sa vie un chat sauvage, un chaton de 20 mois venu du Tchad, appelé Bâ-Tou qui se comportait comme n’importe quel chat domestique.
    On retrouve Saha, l'une de ses chattes, dans son roman La Chatte.
    Colette était une passionnée des Chartreux (voir son livre La Chatte).
    Elle a même incarné La Chatte amoureuse en 1912 au BaTaClan.
    Elle a dit :
    « A fréquenter le chat, on ne risque que de s’enrichir.
    Serait-ce par calcul que depuis un demi-siècle je recherche sa compagnie ? »

     

     Les chats et la littérature

     

     Les chats et la littérature

     Les chats et la littérature

     

    Les chats et la littérature 

    Les chats et la littérature

     

     

     


    Montaigne écrivait autour de son chat. sarcastic

    "Quand je joue avec mon chat, qui sait s'il ne s'amuse pas plus de moi que je le fais de lui ?"
    Montaigne

    Les chats et la littérature

     

     

     


    Stéphane Mallarmé avait pour compagnon félin une chatte noire Lilith.
    Il disait :
    « Je pense que le chat est nécessaire à un intérieur. Il le complète.
    C’est lui qui polit les meubles, en arrondit les angles, lui qui donne à l’appartement du mystérieux.
    Il est bien le dernier bibelot, le couronnement suprême ».

    Les chats et la littérature

    Stéphane Mallarmé par Paul Marsan dit Dornac.
    Épreuve d’époque sur papier citrate.

     

     


    Pierre Loti aimait lui aussi les chats, il leur avait fait faire des cartes de visite gravées à leur nom. yes

    Les chats et la littérature
     

     

    Les chats et la littérature

     


    Bernard Clavel leur a consacré un livre : L'espion aux yeux verts.

    Les chats et la littérature

     



    Inquiétant chez Edgar Allan Poe ("Le Chat Noir"),

     

    Les chats et la littérature

     

     

     

    sensuel chez Baudelaire ("Le Chat"),

     

    Les chats et la littérature

     

     

    voyou chez Boris Vian ("La Java des Pussy Cats"),
    (Impossible de trouver la pochette du disque, car je pense qu'il ne l'a jamais enregistrée.
    Donc je vous mets le lien vers la vidéo chantée par Benoît Dayrat)
    Ça vous permettra au moins d'apprécier l'humour des textes de Vian (moi j'adore !)

    La Java des Pussy Cats

     

     


    le chat s'est souvent révélé d'excellente compagnie et grande source d'inspiration pour les écrivains.
    Beaucoup de sites de fans de chats, ou de livres (les deux sont assez répandus, parfois combinés)
    proposent ainsi des textes d'écrivains connus consacré à l'animal :

    Le "Sonnet à Ménine" de Du Bellay,
    "Le Chat noir" de Rilke,
    "Le Matou" de Colette,
    "Les 21 histoires de chats fantastiques" de Lovecraft,
    ou Alice au pays des merveilles de Lewis Carroll pour son formidable Chat Cheshire.


    Souvent employé comme métaphore, le chat farouche, câlin ou diabolique (surtout s'il est noir),
    serait-il un être suprême que les écrivains ont particulièrement su reconnaître ?

    L'un des auteurs du blog-livres du Guardian s'est interrogé sur les filiations entre ce gracieux animal
    et l'artiste génial en tombant sur des photos significatives :


    Ray Bradbury et son chat,

    Les chats et la littérature

     


    William S.Burroughs et son chat (voir aussi ses nouvelles réunies dans "Entre chats"),

    Les chats et la littérature

     


    Kerouac et son chat,

    Les chats et la littérature

     


    Mark Twain et son chat,

    Les chats et la littérature

     


    Margaret Atwood et son chat,

    Les chats et la littérature

     

    etc.

     


    Cette liste pourrait être complétée par des images connues de quelques auteurs français,
    c'est pourquoi je vous ai cherché et trouvé quelques photos


    comme celle de Georges Perec portant son matou sur l'épaule.

    Les chats et la littérature

     

     

    Jacques Prévert

     Les chats et la littérature

     

    Les chats et la littérature

     

     

    Françoise Sagan

    Les chats et la littérature 

     

    Les chats et la littérature

     

    Frédéric Dard

    Les chats et la littérature

     

     

     

    Jean-Paul Sartre

    Les chats et la littérature 

     

    Les chats et la littérature

     

     

    Michel Tournier, de l'Académie française

    Les chats et la littérature

     

     

    Paul Léautaud

    Les chats et la littérature

    Paul Léautaud par Doisneau

     

    Les chats et la littérature

    Les chats et la littérature

     

     

    Michel Foucaud, philosophe

    Les chats et la littérature

     

    Si vous avez la curiosité de parcourir certains sites, vous constaterez que, plus près de nous, certains artistes ont également
    parlé des chats dans leur(s) livre  ou ont tout simplement un lien privilégié avec leur chat :


    Anny Duperrey ("Chats" et "Les chats du hasard")

    Les chats et la littérature


    Leonor Fini (Miroir des chats)

    Les chats et la littérature

     


    Jacques Roubaud (La belle Hortense)

    Les chats et la littérature

     


    Yann Arthus-Bertrand (Chats)

    Les chats et la littérature

     


    Patricia Highsmith (Des chats et des hommes)

    Les chats et la littérature

     

    Stephen King

    Les chats et la littérature

     

    Alberto Moravia

    Les chats et la littérature

     

     


    Sauvage et mystique, doux et insolent, le chat les aura sans doute conquis en quelques regards et ronrons.


    Mais l'explication la plus plausible reste quand même celle donnée par
    Jacques Sternberg dans sa nouvelle "Les Esclaves" (extraite des Contes glacés) :

    « Au commencement, Dieu créa le chat à son image. (...) Mais le chat était paresseux. Il ne voulait plus rien faire. Alors, plus tard, après quelques millénaires, Dieu créa l'homme. Uniquement dans le but de servir le chat, de lui servir d'esclave jusqu'à la fin des temps. (...)
    C'est dire que l'homme inventa des millions d'objets inutiles, généralement absurdes, tout cela pour produire parallèlement les quelques objets indispensables au bien-être du chat : le radiateur, le coussin, le bol, le plat à sciure, le pêcheur breton, le tapis, la moquette, le panier d'osier,
    et peut-être aussi la radio puisque les chats aiment la musique. »

     

    Si ce sujet vous intéresse, je vous conseille vivement ce site Babelio
    qui regroupe, entre autres, la liste de tous les livres écrits sur les chats.

     

    **********

     

    En ce qui concerne la remontée d'un article :

    Si vous le souhaitez, rediffusez dans votre blog un ancien article de votre choix
    et faites-nous partager le plaisir de le relire ou de le découvrir.

    Voilà, je vous laisse ! Beaucoup de lecture, aujourd'hui, pour mes visiteurs...
    et un article tout en longueur ! arf

    Mais vous pouvez le faire en plusieurs fois... ça me laissera le temps d'avancer dans mon tricotage yes

    Je vous embrasse tous et je vous souhaite une bonne semaine.
    A très bientôt et merci de tous vos passages.

    Cath

    Partager via Gmail Yahoo!

    18 commentaires
  •  

     

    Coucou, j'avais prévu de vous mettre un autre article,
    mais compte-tenu de certains commentaires sur l'article précédent,
    j'ai décidé plutôt de vous donner quelques précisions sur le millepertuis.

    Non, ce n'est pas une plante piquante du tout sarcastic
    La photo présentée vous a peut-être donné cette impression, mais, comme vous pouvez le constater sur les photos ci-dessous,
    ce n'était vraiment qu'une impression.
    Le millepertuis est une plante magnifique, qui a plein de vertus et qui mérite vraiment d'être connue.
    J'en ai plein mon terrain et d'ailleurs, le nom que j'ai donné à ma maison "Le Trescalan" signifie millepertuis en vieil occitan
    car la première fois que je suis venue sur le terrain, en pleins champs, il était rempli de de cette fleur et tout jaune.
    Trescalan veut dire trois feuilles (en gros) car, effectivement, la feuille du millepertuis se décompose en trois lobes.

     

    Quand les fleurs sèchent, après floraison, elles se recroquevillent, ce qui peut donner l'impression qu'elles sont pointues.
    Les étamines, également, élancées vers le soleil, peuvent donner cette impression de piquant.

    Le millepertuis ne pique pas

     

    Le Millepertuis

    Présent partout au jardin

    Le millepertuis est le plus souvent herbacé mais peut aussi atteindre jusqu’à 10m de haut et être alors considéré comme un petit arbre. Cette plante, connue depuis plusieurs millénaires pour ses vertus médicinales, colore les massifs de ses teintes jaune vif. Certaines variétés de millepertuis peuvent également servir de couvre-sol, être plantées en sous-bois ou encore en bordures. Facile d’entretien, le millepertuis ne craint que la rouille, un champignon qui tache ses feuilles. Les sols secs et calcaires de tous les jardins de France lui assurent un bon développement.

     

    Le millepertuis ne pique pas

    Le millepertuis sauvage

     

     

     

    Le millepertuis se retrouve sous toutes les formes : annuelle, vivace, herbacée, arbuste, arbre. Pour cette raison, il peut facilement s’intégrer à un massif un peu sauvage en association à de la coquelourde des jardins ou encore réveiller le fond vert des conifères rampants. Ses fleurs sont de couleur jaune vif, comme celle d’Hypericum calycinum, composées de cinq pétales et d’un bouquet d’étamines. On retrouve les millepertuis en fleurs de mai à octobre en fonction des variétés assurant ainsi une transition lumineuse entre les saisons. Parfois, les fruits charnus sont utilisés en décoration ou tout du moins restent décoratifs dans un massif. Le beau feuillage vert intense du millepertuis contraste avec la couleur or de sa floraison. La variété ‘Tricolor’ possède un très joli feuillage panaché rose et crème et des branches arquées rougeâtres.

     

    Le millepertuis ne pique pas

    Vu de plus près.

     

    Les sols secs et calcaires correspondent bien au millepertuis. L’idéal étant que le sol soit frais en fin d’été. Une exposition au soleil est à privilégier. Toutefois, certaines espèces, telles que Hypericum maculatum, préfèrent être disposées à l’ombre. Dans de bonnes conditions, le millepertuis peut mesurer de 20cm à 10m pour les arbres les plus grands. La persistance de ses feuilles est fonction du climat : plus il est doux et plus le feuillage sera persistant.

    La robustesse et la rusticité du millepertuis imposent uniquement un rabattage au printemps pour lui donner de la vigueur et corriger son port car il devient vite tapissant. Aucun autre soin particulier n’est à préconiser. Le millepertuis est une plante facile d’entretien.

     

    Un peu d’histoire

    Utilisé depuis plus de 2400 ans sous forme d’huile rouge ou sous forme de bouquet chez les Grecs pour chasser les mauvais esprits, le millepertuis sauvage (Hypericum perforatum) permet de lutter contre les dépressions légères à modérées et les troubles de l’humeur. Toutefois, son application est à limiter avant une exposition au soleil car le millepertuis a une action photosensibilisante.
    De son nom botanique Hypericum perforatum, le millepertuis est ainsi nommé en raison des petites glandes translucides qui donnent à ses feuilles l’impression d’être percées de milliers de petits trous. Le millepertuis est issu d’Europe de l’Est, et plus particulièrement de Bulgarie. On recense aujourd’hui plus de 400 espèces dans le monde entier.

     

    Plante médicinale

    Pour ma part, je réalise de l'huile de millepertuis à peu près tous les deux ans.
    C'est très facile à faire, mais très long car il faut ramasser à la main les fleurs. Puis les trier.
    Enfin, dans une bouteille d'huile d'olive à moitié pleine (en vider la moitié dans une autre bouteille vide et en profiter pour faire deux litres d'huile),
    y insérer un maximum de fleurs jusqu'en haut de la bouteille. Tasser avec un objet long pour que les fleurs pénètrent bien dans l'huile.
    Fermer. Mélanger en retournant la bouteille plusieurs fois. Laisser mariner 3 semaines au soleil dans le jardin ou sur le balcon.
    Filtrer avec un chinois. Et voilà, c'est prêt !
    Moi je l'utilise pour faire mon mélange d'huiles d'assaisonnement et je prépare quelques petites bouteilles pour donner à mes amis
    car elle est utilisée aussi pour lutter contre les coups de soleil et je peux vous dire que c'est rudement efficace, j'ai déjà testé !
    Vous pouvez aussi l'utiliser comme traitement contre la dépression en en prenant une cuillerée à soupe chaque matin.
    Mais si vous l'utilisez en assaisonnement, comme moi, ça fera le même effet.

     

    Le millepertuis ne pique pas

    Voici mon millepertuis rampant : hypericum calycinum, du temps de sa splendeur.
    Attention, c'est une plante très très envahissante. Je vous la recommande pour les talus incultes car il pousse partout,
    mais surtout, évitez d'en mettre dans une rocaille, comme moi, car il va tout vous bouffer !!
    Et impossible de s'en débarrasser car il a des racines traçantes qui, des années après, continuent à pousser !

    Le millepertuis ne pique pas

     

     

    Le millepertuis ne pique pas 

     

    Le millepertuis ne pique pas

     

    Vous constaterez que les fleurs sont beaucoup plus grosses que sur le millepertuis sauvage.
    Elles sont même énormes !

     

     Fleur de l'hypericum calycinum après floraison.

     

     

     

    Le millepertuis ne pique pas


    Sur l'hypericum hidcote, arbustif celui-là, les fleurs sont un peu différentes.

     </td  

     L'hypericum hidcote a de gros problèmes en cas de sécheresse et, chaque année après un printemps pluvieux
    durant lequel il est magnifique et illumine le jardin de son jaune lumineux,
    il se recroqueville en été et ne fleurit plus.

     

    Voilà, vous savez tout ou presque sur le millepertuis.
    Les photos de cet article ont été prises dans mon jardin au fil des années
    avec mes différents appareils.
     

     

    J'aimerais remercier Gilbert qui, grâce à ses codes, m'a permis de réaliser cette page toute seule.
    J'aurais aimé ajouter l'agrandissement des petites vignettes, mais chaque chose en son temps. eek
    Je vous embrasse tous et vous souhaite un bon week-end du 15 août.
    J'espère que vous ne serez pas sur les routes !!

    Cath

    Partager via Gmail Yahoo!

    17 commentaires
  •  

    Ajout du jeudi 11 août.

    En réponse à certains de vos commentaires :
    Non, le millepertuis n'est pas une plante piquante.
    C'est juste que, quand j'ai pris la photo, il y avait de la sécheresse et que les fleurs étaient un peu ratatinées
    et aussi le fait que les feuilles soient pointues, ça peut donner cette impression de piquant, mais rien ne pique dans le millepertuis.
    Je vous mettrai une autre photo à mon prochain article pour vous le prouver...


    Merci de vos passage.
    Mes vertiges semblent diminuer et je peux travailler au jardin car il fait moins chaud, c'est super.
    Et l'après-midi, c'est tricot... La veste marron de Karine avance.

    Bisous à tous et à très bientôt.
    Cath

     

    Allez, un petit passage éclair et un article préparé à l'avance il y a déjà un moment,
    juste pour vous faire patienter...
    Vertiges et fatigue sont toujours là... les douleurs sont moins fortes, y a donc un progrès.

    Je vous souhaite une bonne semaine et je vous embrasse.
    Je passe de temps en temps, dès que j'ai un moment, chez vous mais au compte-goutte,
    mais je passe quand même.

    A très bientôt.
    Cath

     

     

    Photo d'un hypericum sauvage prise en 2009 dans mon jardin qui en est rempli.

    Hypericum ou millepertuis sauvage

    Partager via Gmail Yahoo!

    18 commentaires
  •  

    Louane est la fille de Céline.
    Lorsqu'elle m'a commandé sa veste, Céline m'avait aussi commandé une petite veste pour sa fille.

     

    Elle est à présent terminée... j'ai un peu tardé à vous la présenter mais la voici enfin.
    J'ai ajouté un petit bonnet en cadeau qui lui va super bien yes

     
    Et, comme vous pouvez le constater, Louane est vraiment une très jolie petite fille !

    La veste de Louane  La veste de Louane

     

    La veste de Louane

     

    La veste de Louane

    Louane avec sa maman... tout en tendresse !

     

    La veste de Louane 

     

    La veste de Louane

     

     

    La veste sans sa propriétaire

     

    La veste de Louane 

     

     

    La veste de Louane 

     

    La veste de Louane 

     

    La veste de Louane

     

     

    Et aussi, en rappel, la veste de sa maman, mais cette fois, c'est Céline qui sert de mannequin

     La veste de Louane La veste de Louane 

     

    La veste de Louane

     

     

     

    En ce moment, vertiges et douleurs ont refait surface, arf
    et comme j'ai aussi plein de choses à faire pour résoudre des problèmes de la vraie vie,
    je vais faire une petite pose car à partir de demain je dois aussi reprendre mon tricotage.
    Une veste taille XL commandée par ma copine Karine
    (qui m'avait déjà commandé le pull irlandais et la veste noire, vous vous souvenez ?).
    Donc mon planning va redevenir serré entre le tricot, le jardin qui demande de l'entretien
    et aussi l'expert judiciaire qui doit venir à la fin du mois, tout ça avec des vertiges, pas évident no

    Donc, voilà, je passe dès que je peux chez vous.
    En attendant je vous embrasse tous,
    Je vous souhaite un bon mois d'août.
    A très bientôt.

    Cath

    PS : vous pouvez cliquer sur chaque photo pour l'agrandir, bien sûr.
    Aujourd'hui, pas de survol, en raison de ma fatigue sarcastic

    Partager via Gmail Yahoo!

    18 commentaires
  •  

    Je vous propose la réponse à mon petit jeu en image :
    Cette fois, pas de survol, des images toutes simples
    J'espère qu'elles sont assez grandes pour vous permettre de voir les détails.

     

    Merci à tous ceux qui ont bien voulu participer.


    On dirait que les femmes sont plus observatrices que vous messieurs  yes
    car elles ont remarqué les titres sur les photos, ce qui simplifie nettement les réponses :

     

    Donc, personne n'a tout juste !! frown


    mais

     

    Anne-Marie (Beewel) a 5 bonnes réponses sur 6
    ainsi qu'Annick (Annick-Amiens) mais elles n'ont pas fait la même erreur.

    Anne-Marie s'est trompée comme tous les autres sur Le rêve. Non ce n'est pas mon papa qui est le seul rescapé arf
    Et là, c'est annick la seule qui a trouvé que c'était l'une des victimes, les mains croisées sur le torse.

    Par contre, Annick s'est trompée sur Aux manoeuvres : mon papa était celui qui est de dos, assis à gauche.

     

    Pour les autres :

    Christiane (Roxan85) a une bonne réponse mais a oublié de répondre pour les petites

    Jean-Marc (Chats de Perpignan) a 3 bonnes réponses

    Michel (Micromick) a également 3 bonnes réponses mais il a oublié 2 photos (les grandes)

     

    Au bivouac  Aux manoeuvres

     

    En marche

     

    Après la manoeuvre 

    Affaire d'honneur

    La garde

     

    Le rêve

     

    Pour ceux qui ont eu la gentillesse de venir mais n'ont pas voulu participer à cause du sujet,
    j'aimerais ajouter ceci :

    Ces cartes sont l'un des rares souvenirs que j'ai de mon père que j'ai très peu connu.
    Il ne me reste pas beaucoup de choses de lui : un cendrier en métal, une petite horloge de voiture montée par lui dans une mini-poêle...
    Et un tableau qu'il faudra d'ailleurs que je vous montre aussi.
    Ma mère a vendu ou jeté tout le reste : esquisses et peintures de lui par des peintres connus,
    échange de courriers de ma grand-mère avec
    Charles Maurras, le seul homme qu'elle a épousé, en Angleterre... et qui était le père de ma tante.
    Une histoire très rocambolesque que je vous raconterai un jour si vous êtes sages. sarcastic

    Il est mort dans mes bras, j'avais 21ans, après 15ans de cancer dont les dernières années grabataire,
    donc je n'en ai pas profité longtemps... et comme il était malade j'ai peu de souvenirs de lui vivant.

     

    Pour le sujet :
    La guerre n'est pas un jeu, c'est vrai et je suis d'accord. J'ai d'ailleurs été révoltée tout comme vous, à la vue de ces cartes au début.
    Mais il faut les resituer dans leur contexte.
    A l'époque le patriotisme était une vertu et partir à la guerre défendre son pays était un acte de bravoure.
    Quand ton pays est envahi, tu ne peux pas rester sans réagir !!

    La guerre est un désastre et est à éviter mais il est parfois nécessaire de se défendre !
    Et c'est là que les militaires sont aussi indispensables.
    C'est pourquoi je suis pacifiste mais pas antimilitariste car nous sommes bien contents de les avoir en cas de coup dur.
    Le monde n'est pas un monde de bisounours et donc il est indispensable qu'une force de persuasion existe.

    Ces cartes étaient là pour encourager les soldats de cette guerre si tragique qui n'en finissait pas et qui a été une vraie tuerie !
    C'était dans le même esprit que les chanteuses ou actrices qu'on envoyait durant les guerres qui sont venues après,
    pour encourager les soldats qui se battaient pour défendre leur pays ou celui de leurs alliés.

    Si on admire les résistants qui ont résisté à l'envahisseur, on ne peut pas renier les soldats qui ont défendu, eux aussi, leur sol.
    Et je suis d'accord avec michel qui nous dit :
    Dans une guerre, les soldats ne sont que les pions d'une partie d'échecs,
    jouée par des généraux bien abrités dans leur QG...

    Après, je peux comprendre qu'on soit choqué par le fait que ce soit des enfants, c'est vrai,
    mais nous ne pouvons pas les juger avec nos yeux et notre mentalité d'aujourd'hui.

     

    Merci, en tout cas, à tous, d'être venus sur mon blog.
    Je vous souhaite une bonne journée et vous dis à très bientôt.
    Je vous avais promis les photos de la veste de Louane, elles arrivent !

    Cath

    Partager via Gmail Yahoo!

    19 commentaires
  •  

     

    Quand il était enfant, mon papa était modèle...
    (C'est de famille puisque je l'ai été aussi... certains d'entre vous se souviennent des séances
    de pose devant les peintres dans un jardin à Trèbes il y a quelques années wink2. J'en avais fait des articles).


    Papa, lui, posait pour des cartes postales, des peintres, des dessinateurs, etc.
    Il a posé pour des peintres célèbres de Montmartre comme Utrillo et quelques autres.

    J'ai retrouvé quelques unes de ces cartes postales dont voici une série.
    Celle sur la guerre de 14.
    Il faut vous dire que papa était né en 1898 !! C'était un homme du 19ème siècle... oui oui oui...

     

    Il a donc fait les deux guerres. A celle de 14/18, dite la drôle de guerre, il avait 16 ans quand il est parti au front.
    Et il a appris à conduire les camions de l'armée bien avant l'âge légal oh

    Je n'en sais guère plus, hélas, car mes parents n'en parlaient pas.
    Il faut dire que maman n'était pas née, elle, puisqu'elle avait 25 ans de moins que papa.

    Quand je suis née, en 1952, lui avait 54 ans.
    Maman était sa deuxième femme et elle en avait donc 28.

     

    Pour les agrandir, il vous suffit de survoler chaque petite photo...
    Vous en trouverez quatre au centre de la première grande photo.

     

     

     

     

     

     

     En marche !

    Le rêve

     

    Les photos en survol :
    Un truc piqué chez Pourquoipas732 (merci gilbert) il y a quelques jours  et amélioré grâce à son aide
    et à celle de Micromick (merci Michel)

     

     

    Je vous propose un petit jeu :

    Sur la première grande photo, mon papa est celui qui joue du clairon, sur la gauche.
    Saurez-vous le reconnaître sur les autres photos ?

    J'attends vos réponses jusqu'à mercredi, vous avez le temps yes

     

    Mercredi, je vous mets la petite veste pour Louane, terminée depuis hier.
    Pour ceux qui s'inquiètent, je vous rassure, Masaï va mieux. La boule a disparu avec les antibios.
    Je croise les doigts pour qu'elle ne réapparaisse pas... Je veille.
    Quant à bambou, la cortisone fait doucement son effet mais je pense qu'il aura droit à une visite
    chez le véto dès qu'il se laisse attraper en dehors des repas car il a encore beaucoup de croûtes.

    Gros bisous à vous tous et bon dimanche.
    Cath

    Cath à Paris

     

     

     

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    24 commentaires
  •  

    Depuis deux jours, j'essaie de vous faire des articles un peu particuliers...
    Mais ça prend du temps car j'ai quelques problèmes avec le langage html pour tout cadrer !!

    Donc, en attendant, une fleur de mon jardin... ça fait jamais de mal et c'est tellement joli.

    L'un des iris du massif de Tao et Océane devant la terrasse Sud.

    Un très bon week-end à vous tous et à très bientôt !
    Moi en ce moment je m'occupe du jardin car j'ai fini la veste pour la petite fille.
    Je la prends en photo demain et je vous montre ça dans le week-end.

    Bisous à vous tous.
    Cath

     

    Iris du jardin

     

    Partager via Gmail Yahoo!

    15 commentaires
  • Il y a 4 ans, Océane

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    17 commentaires
  •  

    Bonjour à tous, d'un vol d'ailes me voilà parmi vous aujourd'hui !
    Je m'accorde un petit moment dans ce rythme d'activités intenses
    pour venir vous faire un bisou et parcourir vos articles... du moins autant que je pourrai.

    J'espère que vous allez bien, que ceux qui sont en vacances en profitent...
    Le soleil et la pluie alternent, la chaleur pour ceux qui aiment est au rendez-vous
    mais la pluie permet à notre terre et à nos plantes de ne pas mourir de soif !
    Donc tout va bien ! smile

    Cath

    PS : un grand merci à notre microbidouille préféré (Michel) pour ses explications très claires
    qui m'ont permis
    la réalisation des tableaux ci-dessous pour une jolie présentation !

    Il vous suffit de cliquer sur les images pour les voir en grand et même en plus grand si vous le voulez yes

    Je partage avec vous aujourd'hui un petit tour chez mes voisins agriculteurs.

     

    Les Tournesols de mon voisin

    Lire la suite...

    Partager via Gmail Yahoo!

    18 commentaires